Quelle est l'origine du «trench coat» ?

Créé pour les hommes, il est désormais également porté par les femmes. Créé pour les hommes, il est désormais également porté par les femmes.[© REX/SIPA]

Considéré aujourd’hui comme un élément basique des garde-robes, le «trench-coat» n’a pas toujours été accessible à tous.

C’est en 1914 que ce long manteau a été conçu, mais en tant que vêtement militaire, par le célèbre créateur Thomas Burberry. Il était alors destiné aux officiers de l’armée britannique, mobilisés pour la Première Guerre mondiale.

D’où son nom, qui signifie «manteau de tranchée» en français. Grâce à sa longueur – il s’arrête au genou –, il préservait les uniformes de la saleté et son imperméabilité protégeait les gradés du climat pluvieux du nord de la France et de la Belgique.

A lire aussi : Pourquoi parle-t-on d'une «addition salée» ?

Signe de son efficacité, lors de la Seconde Guerre mondiale, le «trench» était porté par les soldats de la plupart des armées engagées.

Peu à peu repris par les civils, le manteau a été popularisé par Yves Saint Laurent dans les années 1960, qui l’a introduit dans ses collections, masculines comme féminines.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles