17 mars : Saint Patrick

Cathédrale Saint Patrick à Dublin en Irlande[CC / Luis de Bethencourt]

Né en Grande-Bretagne en 383, à Bannaven Taberniae (ou Banna Venta Berniae), localité située probablement près de Carlisle, en Cumbrie, saint Patrick est enlevé à 16 ans par des pirates irlandais qui le conduisent dans leur pays.

En 411, il parvient à s’échapper après que Dieu lui a dit, dans un de ses rêves, de rejoindre le rivage et de s’embarquer sur un bateau. Il se rend en Gaule. Formé pendant quatorze ans par saint Germain, il est fait prêtre et envoyé dans l’Irlande qu’il connaît si bien. Ordonné évêque, il y sera un infatigable missionnaire pendant trente ans. On dit de lui «qu’il attendait tout de Dieu et qu’il rapportait tout à Dieu». Sa journée se passe dans l’évangélisation, ses nuits dans l’adoration.

On raconte qu’il adorait Dieu 100 fois par jour les genoux en terre, qu’il faisait 100 signes de croix. Scindant la nuit en trois parties, il récitait pendant la première 100 psaumes et faisait 200 génuflexions ; il passait la deuxième à réciter 50 autres psaumes, plongé dans l’eau froide. Il consacrait la troisième à un léger repos, étendu sur la pierre nue. Il fonde plus de 300 églises, ordonne plus de 3 000 prêtres, ressuscite 33 morts. Il se démet de sa fonction pour vivre ses dernières années dans la solitude et la prière. Il meurt à 80 ans, en 461.

Pensée spirituelle de saint Patrick : 

«Je dois toujours rendre grâce à Dieu sans cesse : il a toujours pardonné à ma sottise et à ma négligence.»

Courte prière de saint Patrick :

«Que la parole de Dieu soit sur mes lèvres. Que la main de Dieu me garde. Que le chemin qui mène à Dieu s’étende devant moi.»

Ephéméride du 17 mars :

La marque de bière Guinness a fêté ses 250 ans en 2009. A 34 ans, son fondateur, Arthur Guinness, établit sa fabrique à Saint James’s Gate, à Dublin, signant un contrat de location du site pour… 9 000 ans, avec un loyer annuel de 45 livres ! Chaque jour, un million de pintes (568 ml) sont vendues en Irlande et cinq millions dans le monde. Alors qu’il tirait une pinte, le fondateur interrompit son geste pour participer aux vêpres. A son retour, il finit de remplir sa pinte et la trouva meilleure que d’habitude. Depuis, la Guinness se sert en deux temps !

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles