Wendy Bouchard : "Notre rôle, être pédagogues"

L'animatrice Wendy Bouchard. L'animatrice Wendy Bouchard. [Vision by AG - Europe 1]

L’animatrice d’Europe 1 Midi, Wendy Bouchard, accueille cette semaine dans son émission des élèves de 11 à 14 ans, dans le cadre de la Semaine de la presse et des médias dans l’école. Un moyen de leur montrer l’envers du décor, mais aussi de les inciter à se questionner sur les informations dont ils disposent. 

 

Qu’apportez-vous aux élèves qui sont présents cette semaine ?

Je leur montre comment fonctionne une émission en direct, avec le micro qui circule et l’actualité qui change, avec l’intervention des invités et du public. Quand on pense au journalisme, cela peut parfois être désincarné, abstrait. Nous leur montrons le contraire : ils voient le barnum en régie, comment une émission radio peut être menée devant un public, diffusée sur le Web en vidéo, avec des lumières et un décor.

 

Le thème de cette Semaine de la presse est la liberté d’expression. Un enjeu fort aujourd’hui…

Nous allons l’aborder avec eux aujour­d’hui, car la liberté d’expression est très importante. Ce n’est pas dire tout et n’importe quoi ou être exempt de courtoisie et de réflexion, mais respecter son auditoire, se fixer des limites, et, en tant que journaliste, ne pas afficher ses opinions. C’est notre rôle de médias d’être pédagogues et de transmettre ces valeurs. 

 

Les incitez-vous à faire ce métier ?

Je leur dis qu’il ne faut pas arriver avec pleins de fantasmes. C’est un métier superbe, mais qui nécessite beaucoup de sacrifices. Il faut s’accrocher et avoir une énergie chevillée au cœur. 

 

Avec les nouvelles technologies, les sources d’information sont très nombreuses pour les élèves…

Plus on est dans l’instantanéité, et plus il est de notre devoir de montrer qu’il y a l’écume et le fonds des choses. Je me sers des réseaux sociaux pour réagir, mais je n’oublie jamais que l’essentiel est de travailler son sujet, d’apporter des réponses concrètes et fermes aux interrogations que l’on se pose. Il y a une différente évidente entre le robinet d’informations et la valeur d’une information durable. Il faut que les enfants comprennent que les médias sont pluriels et complémentaires. On les encourage à diversifier leur curiosité. 

 

Que retenez-vous des questions qu’ils vous posent ?

Plus on avance dans l’âge, plus on est face à des élèves qui s’interrogent, qui sont plus timides. En général, les enfants les plus jeunes sont plus spontanés, plus naturels, ils osent. Je constate aussi qu’ils ont un vrai intérêt pour le média, pour un monde de la radio qu’ils n’imaginent pas forcément ainsi. Certains ne le connaissent pas, et c’est une vraie découverte.

 

Le programme de mercredi :  

9h30. Les élèves ont rendez-vous avec Caroline Roux, journaliste politique de la matinale d’Europe 1.

10h. Une rencontre est prévue entre les jeunes visiteurs et Benoît Cassaigne, de l’institut Médiamétrie.

12h. Les enfants rejoignent le plateau d’Europe 1 Midi, présenté par Wendy Bouchard. Ils poseront des questions aux invités, Maud Fontenoy et Jean-Louis Etienne.

14h. L’après-midi s’achève par des ateliers thématiques Gulli et Europe 1.

 

À suivre aussi

Interview Wendy Bouchard : "La terre : une partie de mes racines"
Europe 1 Europe 1 Midi : Wendy Bouchard récompensée
Interview Le Paris de... Wendy Bouchard

Ailleurs sur le web

Derniers articles