Serveuses sexy et sextoys, la recette épicée d'un fast-food danois

"Les gens ne veulent que deux choses les vendredis et samedis soirs : du sexe et de la nourriture", pense Mathias Kaer, le créateur du fast-food "Hot Buns". [CC / AFP/ARCHIVES]

Depuis le 25 septembre, le fast-food "Hot Buns" propose des sex-toys aux clients de son restaurant de Copenhague, au Danemark.

 

Le restaurant de hamburgers faisait déjà polémique au Danemark lors de son lancement en mars dernier à cause des tenues légères de ses serveuses.

Le propriétaire du fast-food, Mathias Kaer, a confié au journal danois The Local "à l'ouverture du restaurant en mars, de nombreux politiciens, féministes et journalistes étaient opposés au concept."

Et pour cause : les serveuses de "Hot Buns" sont habillées très sexy. Elles portent des débardeurs courts et des mini-shorts.

De plus, depuis jeudi dernier, le fast-food propose à ses clients, en plus de hamburgers, d'acquérir un sex-toy en même temps que leur burger : godemichés, fouets, menottes ou encore anneaux vibrants.

La partie sexshop du restaurant, en fait un petit "corner", ouvre ses portes uniquement la nuit, le week-end.

 

Le sexshop à hamburgers : une première au Danemark

Mathias Kaer expliquait lors de son entretien à The Local : "Les gens ne veulent que deux choses les vendredis et samedis soirs : du sexe et de la nourriture."

Selon Mathias Kaer, "Hot Buns" ne serait pas un "vulgaire sex-shop miteux", mais plutôt un "sexshop version 'Cinquante nuances de Grey'", comme le revendique le propriétaire à The Local.

 

Toute l'actualité du restaurant sur sa page Facebook et sur son site web : http://www.hotbuns.dk/

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles