Ibaji, le restaurant coréen le plus tendance de Paris

La carte vaut la peine de se serrer.[La Jeune Rue]

Une façade en mosaïque attire l’œil dans la rue du Vertbois (3e). C’est Ibaji, première ouverture de l’ambitieux projet de la Jeune Rue.

 

A l’intérieur, des lampes faites de divers objets en plastique éclairent une longue table familiale où l’on mange au coude à coude.

Mais la carte vaut la peine de se serrer. En entrée, le tartare de bœuf (10 euros) est accompagné d’une délicieuse poire qui vient éteindre le feu des épices.

La copieuse salade de bulots est à réserver aux adeptes du piment. Ensuite, le «dolsot bibimbap» avec son bœuf mariné promet une excellente expérience culinaire.

A préférer aux (petits) burgers, bons mais pas assez généreux.

Ibaji, 13, rue du Vertbois (3e).

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles