XV de France : la continuité de mise contre l'Irlande

Philippe Saint-André, le sélectionneur des Bleus, a misé sur la continuité pour affronter l'Irlande dans le Tournoi des 6 Nations. Philippe Saint-André mise sur la continuité pour affronter l'Irlande.[AFP/Archives]

A une exception près, Philippe Saint-André a choisi de reconduire l’équipe victorieuse contre l’Ecosse (15-8) pour affronter l’Irlande, samedi, lors de la 2e journée du Tournoi des VI Nations.

 

Philippe Saint-André a privilégié le résultat à la manière. Le manager du XV de France a choisi, mercredi, de reconduire son équipe victorieuse laborieusement, le week-end dernier, de l’Ecosse (15-8), pour aller affronter l’Irlande lors de la 2e journée du Tournoi des VI Nations.

A une exception près avec le remplacement forcé d’Alexandre Ménini (touché au pied) supplée par Eddy Ben Arous au poste de pilier gauche. Pour le reste, PSA n’a touché à rien.

 

"Que Rory ose un peu plus"

"Le premier match n’a pas été parfait, mais il ne faut pas oublier qu’il y a eu une victoire", s’est-il justifié. Saint-André a donc fait fi de certaines critiques visant notamment les prestations du pilier droit Rabah Slimani, du demi de mêlée Rory Kockott et de l’arrière Scott Spedding au profit de la continuité.

 

"On aurait aimé que Rory ose un peu plus, qu’il pèse un peu plus près des avants, a-t-il confié. Mais il a fait aussi des choses intéressantes pour sa première titularisation et il mérite de continuer."

Même son de cloche concernant Slimani "en grande forme actuellement", alors que Spedding profite que Brice Dulin ne soit pas "encore à 100%, même s’il progresse" pour conserver sa place. Mais pour lui, comme pour d’autres, elle pourrait ne plus tenir à grand-chose en cas de déconvenue à Dublin.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles