XV de France : des têtes vont tomber

Philippe Saint-André, le manager du XV de France.[AFP/Archives]

Après la défaite du XV de France face au pays de Galles (13-20), Philippe Saint-André est revenu dimanche sur la rencontre. Et n'a pas fait dans la langue de bois.

 

La sonnette d’alarme est tirée. Au lendemain de la nouvelle défaite du XV de France, samedi, face au pays de Galles (13-20) lors de la troisième journée du Tournoi des 6 Nations, Philippe Saint-André a haussé le ton face à ses joueurs, une première depuis trois ans et demi.

"Depuis le début, j’assume vos erreurs et je vous protège, je vous fais confiance et là, vous nous avez laissé tomber…" Le manager des Bleus n’a épargné personne et a mis tout le monde devant ses propres responsabilités.

 

Saint-André veut "des mecs prêts à mourrir sur le terrain"

"On n’a pas besoin de starlettes. En rugby, c’est l’équipe la star et on a besoin de champions. Samedi, des champions je n’en ai pas vu ou pas beaucoup", a-t-il lancé revenant sur la maladresse et la fébrilité affichées de son équipe.

Certains comme Camille Lopez ou Damien Chouly se sentiront sûrement visés. De nombreux changements sont attendus lors de l’annonce, cette semaine, des trente joueurs qui prépareront le déplacement en Italie (15 mars).

"Moi, je veux des mecs prêts à mourir sur le terrain, à tout donner", a-t-il conclut. Les prochains sélectionnés sont d’ores et déjà prévenus.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles