Top 14 : une journée sous tension

Frédéric Michalak. [Bertrand Langlois / AFP/Archives]

Une semaine après la fin du Tournoi des 6 nations, le Top 14 entre dans sa dernière ligne droite  dès vendredi soir lors de la 21e journée. Avec deux gros chocs.

 

Considéré comme étant l’un des meilleurs championnats au monde, il va de nouveau le prouver avec deux affiches au programme qui s’annoncent passionnantes dans la lutte pour la phase finale. Cinquième, le Stade Toulousain se déplacera à Marseille samedi pour y affronter le leader, Toulon et se rapprocher un peu plus de la qualification.

Et au Vélodrome, la tâche ne sera pas aisée pour les Haut-garonnais auteurs d’un début de saison poussif. L’historique ne plaide pas en faveur des Rouge et Noir qui ont perdu leurs cinq derniers déplacements chez le RCT.

 

 

«Nous savons que nous allons jouer contre une équipe de Toulon qui prépare son quart de finale européen. Ce sera pour nous la plus belle des évaluations en attendant la fin de saison», se satisfait Guy Novès, qui retrouvera dans le camp d’en face, l’un de ses anciens poulains, Frédéric Michalak.

Le demi de mêlée, remis de sa blessure à l’épaule survenue le 14 septembre dernier, pourrait profiter de l’absence de certains toulonnais pour être titulaire et jouer un vilain tour à son club formateur.

 

Le Stade Français en difficulté

Dans l’autre affiche du week-end, le Stade Français cherchera à retrouver de la sérénité en recevant Clermont.

Défaits deux fois d’affilée à domicile alors qu’ils y étaient invaincus depuis le début de saison, les hommes de Gonzalo Quesada traversent une période de turbulences et le spectre d’une élimination comme l’an dernier, plane sur eux.

«Les Parisiens ont besoin de faire une grosse performance à domicile pour repartir sur une bonne fin de saison. On s’attend à un esprit revanchard de leur part», a prédit Franck Azéma, l’entraîneur de Clermont. De quoi offrir un joli duel en perspective. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles