Champions Cup : la déception à Clermont

Comme (presque) d'habitude, les Clermontois se sont inclinés en finale, de la Champions Cup, samedi, contre Toulon. Comme (presque) d'habitude, les Clermontois se sont inclinés en finale, de la Champions Cup, samedi, contre Toulon.[Thierry Zoccolan / AFP]

Clermont a connu une énième désillusion, samedi, en finale de la Champions Cups, face à Toulon (18-24). Un nouveau coup dur qui pourrait mettre à mal la fin de saison des Clermontois en championnat.

 

Et à la fin c’est toujours Clermont qui... perd. Le club clermontois est abonné à la défaite au moment de conquérir le graal avec treize revers en finale contre seulement trois succès (Challenge européen en 1999 et 2007, Championnat de France en 2010) dans toute son histoire.

Comme deux ans plus tôt, les "Jaunards" ont subi la loi de Toulon, samedi à Twickenham, en finale de la Champions Cup (18-24).

Malgré une entame de match tonitruante, ils ont commis trop d’erreurs pour contrarier la suprématie du RCT, qui a forgé un peu plus sa légende avec ce troisième sacre européen d’affilée historique.

"Les Toulonnais ont été tueurs sur leurs temps forts. C’est aussi la force des grandes équipes, la force des grands joueurs", a concédé Franck Azéma, entraîneur de l’ASM, déjà tourné vers le Top 14 avec pour objectif d’assurer la deuxième place directement qualificative pour les demi-finales.

Avant de viser une nouvelle finale le 13 juin prochain au Stade de France dans l’espoir de conquérir un deuxième titre de champion de France après de 2010. Mais les Clermontois, sonnés et abattus au coup de sifflet final, en auront-ils seulement la force ? Réponse samedi à Grenoble.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles