Mondial de rugby : vent de fronde sur les favoris

Les Sud-Africains défaits par la surprenante équipe du Japon en Coupe du monde de rugby, le 19 septembre 2015 à Brighton [LIONEL BONAVENTURE / AFP] Les Sud-Africains défaits par la surprenante équipe du Japon en Coupe du monde de rugby, le 19 septembre 2015 à Brighton [LIONEL BONAVENTURE / AFP]

L'Angleterre et les All Blacks longtemps accrochés par les Fidji et l'Argentine, l'Afrique du Sud anéantie par le Japon: un vent de contestation s'est abattu sur les principaux favoris de la Coupe du monde de rugby, de vendredi à dimanche.

 

Incroyable, inimaginable... L'exploit du Japon face à l'Afrique du Sud (34-32) va marquer durablement la Coupe du monde. Surtout, cette victoire semble s'inscrire dans un mouvement plus large.

L'écart semble s'être véritablement réduit entre les prétendants sérieux à la victoire finale (Nouvelle-Zélande, Australie, Afrique du Sud, Angleterre voire Irlande et France) et les autres.

Les Fidji ont donné le signal dès le match d'ouverture, perdu (35-11) face à l'Angleterre, qui a inscrit ses deux derniers essais, synonymes de bonus, dans les dix dernières minutes.

L'Argentine, demi-finaliste en 2007 et patinée par les oppositions relevées depuis son entrée dans le Four Nations en 2012, a confirmé ses progrès réguliers face aux All Blacks, qui ont attendu les vingt dernières minutes pour faire la différence (26-16).

Pendant une heure, les All Blacks ont été sérieusement secoués, notamment en mêlée fermée et dans le jeu au sol.

L'Anglais Wayne Barnes a même puni leur indiscipline en brandissant deux cartons jaunes devant Richie McCaw, détenteur du record Mondial des sélections (143), et l'emblématique centre Conrad Smith, en l'espace de sept minutes en fin de première période.

 

En attendant l'Australie 

Ce moment de flottement passé, les All Blacks ont retrouvé une partie de leurs enchaînements en seconde période, où ils ont inscrit deux essais et raté quelques occasions pour cause de précipitation (en-avant, mauvaises passes)...

Les prochains matches, a priori beaucoup plus faciles (Namibie jeudi, Géorgie le 2 octobre, Tonga le 9 octobre) devraient leur permettre de retrouver un peu de justesse dans leur jeu.

Ces trois matches rapporteront autant de (larges) victoires. Mais les All Blacks devront surtout s'efforcer de garder le rythme avant les quarts de finale face au deuxième de la poule D (France ou Irlande) le... 17 octobre.

Le pilier des All Blacks Charlie Faumuina plaqué par un joueur argentin, le 20 septembre 2015 à Wembley [GABRIEL BOUYS / AFP]
Photo
ci-dessus
Le pilier des All Blacks Charlie Faumuina plaqué par un joueur argentin, le 20 septembre 2015 à Wembley
 

 

Les acteurs de la "poule de la mort" (A) ont d'autres soucis. Avant de se frotter à l'Angleterre et à l'Australie, le pays de Galles a connu une entrée paisible dans le Mondial face à la modeste Uruguay, promise à la démolition mais finalement battue "que" 54-9.

Le premier grand choc de cette poule, Angleterre - Galles, est programmé samedi à Twickenham. Les Australiens, eux, attendront mercredi pour entrer dans le Mondial face aux Fidji. Ils patienteront jusqu'au 3 octobre pour se frotter à l'Angleterre.

Au lendemain de leur infamante défaite face au Japon, les Springboks ont eux rejoint Birmingham, dans le centre de l'Angleterre, où ils affronteront les Samoa samedi.

La tâche ne s'annonce pas facile. Car les îliens ont semblé très solides sur leurs bases face aux Etats-Unis, battus (25-16).

Résultats des matches et classements par poule de la Coupe du monde de rugby 2015 [L.Saubadu/V.lefai / AFP]
Photo
ci-dessus
Résultats des matches et classements par poule de la Coupe du monde de rugby 2015
 

 

Le troisième ligne Schalk Burger, l'un des vétérans du titre de 2007, a pris la parole pour exhorter ses coéquipiers à ne "pas se cacher" et à "attraper la Coupe du monde par la peau du cou". Pour résister au vent de fronde?

Classement des réalisateurs et des marqueurs d'essais à l’issue des matches de la Coupe du monde de rugby disputés dimanche:

Points marqués:

1. Ayumu Goromaru (JPN) 24 points

2. Frédéric Michalak (FRA) 19

3. Daniel Carter (NZL) 16

4. Cory Allen (WAL) 15

5. Jonathan Sexton (IRL) 14

. Rhys Priestland (WAL) 14

6. Tusi Pisi (SAM) 12

7. Federico Nicolás Sanchez (ARG) 11

8. Mike Brown (ENG) 10

. Gareth Davies (WAL) 10

9. Felipe Berchesi (URU) 9

10. Nemani Nadolo (FIJ) 8

. George Ford (ENG) 8

11. Owen Farrell (ENG) 7

. Merab Kvirikashvili (GEO) 7

. Patrick Lambie (RSA) 7

12. Alan MacGinty (USA) 6

. Ian Madigan (IRL) 6

Essais marqués:

1. Cory Allen (WAL) 3 essais

2. Mike Brown (ENG) 2

. Gareth Davies (WAL) 2

Vous aimerez aussi

Brice Bulin et le Racing 92 se déplacent sur le terrain de Bordeaux-Bègles pour cette dernière journée de l’année.
Rugby 13e journée de Top 14 : à quelle heure et sur quelle chaine ?
Le Stade Toulousain d'Antoine Dupont aura un déplacement délicat sur la pelouse de Clermont en clôture de cette 12e journée.
Rugby 12e journée de Top 14 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Editorial La semaine de Philippe Labro : un scénario qui fait mal, un film qui fait du bien

Ailleurs sur le web

Derniers articles