Mondial de rugby : du changement en prévision chez les Bleus ?

Le XV de départ de l'équipe de France pourrait être remanié par Philippe Saint-André pour affronter les All Blacks. Le XV de départ de l'équipe de France pourrait être remanié par Philippe Saint-André pour affronter les All Blacks.[LOIC VENANCE / AFP]

Plusieurs changements sont attendus dans le XV de France amené à défier la Nouvelle-Zélande pour une place dans le dernier carré de la Coupe du monde de rugby.

 

La gifle infligée par l’Irlande va faire des victimes. Philippe Saint-André n’avait d’ailleurs pas caché avoir été déçu par «quelques performances individuelles» à l’issue de la débâcle tricolore. Et aux grands maux les grands remèdes, le sélectionneur français devrait égrener, ce jeudi midi, un XV de départ remanié pour affronter les All Blacks, samedi, en quarts de finale de la Coupe du monde de rugby.

 

 

Si «PSA» s’est refusé à citer le moindre nom, la charnière formée par Sébastien Tillous-Borde et Frédéric Michalak est sérieusement pointée du doigt. De par son vécu en Bleu, Michalak devrait conserver sa place, au contraire de son coéquipier à Toulon.

 

Parra à la place de Tillous-Borde

Transparent face au XV du Trèfle, Tillous-Borde a de grandes chances d’être écarté au profit de Morgan Parra. Son expérience internationale ajoutée ses entrées satisfaisantes plaident en faveur du demi de mêlée clermontois plutôt que Rory Kockott. Autre Toulonnais en difficulté : Mathieu Bastareaud. Conscient de sa prestation manquée, dimanche, il ne risque pas être surpris de se voir reléguer sur le banc. Même s’il n’a pas toujours convaincu au cours de ses précédentes sorties, Alexandre Dumoulin est pressenti pour suppléer le trois quarts-centre et épauler Wesley Fofana.

C’est le cas également de Bernard Le Roux. Apprécié notamment pour ses qualités de plaqueur, le joueur du Racing 92 va profiter de la défaillance de Damien Chouly pour retrouver sa place de flanker. Malgré des performances plus que décevantes, Noa Nakaitaci devrait, lui, être épargné. L’ailier et les autres vont se voir ainsi offrir une nouvelle chance. A eux de la saisir. Car après il serait sûrement trop tard…

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles