Pourquoi les maternités sont débordées le 23 septembre

Les mains d'un nourrisson (illustration). [Philippe Huguen / AFP/Archives]

Un rapport de l’INED de 2011 montre que le 23 septembre est le jour de l'année au cours duquel les maternités sont les plus sollicitées.

 

Dans leur rapport, les démographes Arnaud Régnier-Loilier et Jean-Marc Rohrbasser ont constaté que l'on enregistre deux fois plus de naissances le 23 septembre que les autres jours de l'année

L'explication est simple. Le 23 septembre est le 265e jour de l’année, or 265 jours c’est le temps de gestation. Ainsi, il semblerait que la fête et l'alcool aidant, la Saint-Sylvestre soit un jour privilégié pour se laisser aller à de tendres ébats. 

 

Paradoxe

L’oubli des moyens contraceptifs est en outre un grand classique du 31 décembre. De fait, janvier est aussi le mois qui compte le plus d’interruptions volontaires de grossesses.

Lorsque les Françaises sont interrogées, 66% d’entre elles répondent qu’elles voudraient accoucher en avril, en mai ou en juin. Septembre n’est cité que par 2% des femmes, or c'est le mois le plus fécond de l’année.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles