Cent fois par jour, le malheureux monte au 7e ciel

Dale Decker, l'homme qui souffre du syndrome d'excitation génitale persistante. [Capture d'écran Youtube.]

Dale Decker est un père de famille de 37 ans qui vit dans la ville de Two Rivers dans le Wisconsin (Etats-Unis). Il souffre d’une maladie peu commune qui déclebche chez lui jusqu’à cent orgasmes par jour.

 

C’est un véritable calvaire que vit Dale Decker. Il souffre du syndrome d’excitation génitale persistante (SEGP), une maladie principalement féminine. Principal symptôme ? Il subit chaque jour une centaine d’orgasmes. Et cela fait deux ans que cela dure.

Handicapé par cette incapacité totale à se contrôler, ce mari et père de deux enfants n’ose plus sortir de chez lui tant il a peur de faire face au regard des autres. Aujourd'hui, c'est probablement le premier homme à parler publiquement de cette maladie

 

Les suites d’un accident

L'agence de presse américaine Barcroft Media, a mis en ligne une vidéo qui fait le portrait du malheureux. Dale Decker y raconte comment ses orgasmes à répétition ont commencé après un accident, en 2012, lorsqu'il s'était déplacé un disque intervertébral. Son calvaire aurait débuté dès sa sortie de l’hôpital, selon son témoignage.

 

Pas de traitement disponible

Pour l’instant, aucun médecin ne trouve explications ou soins pour le soulager. Ses orgasmes permanents l'éloignent de sa femme, April, avec qui il ne peut plus avoir d'intimité. Mais aussi de ses enfants, âgés de 11 et 12 ans, qui ne comprennent pas l’handicap de leur père.

Pour Dale Decker, sa maladie est socialement excluante. Il ne peut plus travailler ni avoir une vraie vie sociale, victime d'un corps qu'il ne contrôle pas. Et de conclure : "Cela détruit tout ce que j’ai dans ma vie".

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles