Coeur artificiel : une vingtaine de nouvelles greffes envisagées

Un coeur artificiel de la société Carmat, en septembre 2009.[[Franck Fife / AFP/Archives]]

La société Carmat a annoncé qu'elle envisageait une vingtaine de nouvelles greffes.

 

Nouvel espoir. La société médicale Carmat, spécialisée dans le développement du cœur artificiel, a annoncé mardi qu’elle envisageait une vingtaine de nouvelles greffes. A condition que ses essais réalisés actuellement sur quatre patients souffrant d’insuffisance cardiaque terminale soient concluants.

La première prothèse avait été posée en décembre 2013. Le patient de 76 ans était décédé 74 jours plus tard, soit davantage que l’objectif initial de l’opération, qui devait permettre une survie à 30 jours. On reste cependant sans nouvelles de l’état de santé du deuxième greffé, opéré le 5 août à Nantes.

Le coeur artificiel doit encore être implanté sur deux autres malades qui n’ont toujours pas été recrutés a annoncé le groupe.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles