Maladie d'Alzheimer : la lutte continue

Photo d'illustration[/[SEBASTIEN BOZON / AFP]]

Le gouvernement dévoilera mardi 18 novembre un nouveau plan pluriannuel sur les maladies dégénératives.

 

L’espoir est grand pour les malades et leurs proches. Le gouvernement présente mardi son quatrième plan pluriannuel sur Alzheimer.

Ce projet, qui comprendra 96 mesures, fixera les priorités pour les cinq prochaines années. Selon le ministère de la Santé, qui n’a encore rien dévoilé de son financement, il sera axé sur l’amélioration du diagnostic, de la qualité de vie des malades et de leurs aidants, et sur le développement de la recherche.

Car il y a urgence. Cette maladie du cerveau, liée surtout au vieillissement, touche près de 900 000 personnes en France. Et les prévisions font froid dans le dos puisque d’ici quinze ans, 2 millions de Français pourraient en être atteints. Il n’existe, pour l’heure, aucun traitement pour guérir ce mal qui entraîne un déclin progressif et irréversible des fonctions mentales ainsi que des troubles du comportement.

 

Un plan pour trois maladies

Pour la première fois, ce plan s’élargira à d’autres maladies neurodégénératives (perte progressive de neurones) et concernera, outre les malades d’Alzheimer, les patients atteints de la maladie de Parkinson (150 000 personnes) et de la sclérose en plaques (85 000).

Cette «nouvelle approche» comportera selon le gouvernement des «actions transversales» aux trois maladies mais prendra en compte les «spécificités» de chacune. En comptant les proches, qui aident ces malades au quotidien, ce sont près de 3 millions de Français qui sont directement ou indirectement concernés par ce plan.

Celui-ci se veut complémentaire du projet de loi sur l’autonomie des personnes âgées, adopté en septembre. Mais l’inquiétude demeure cependant sur les moyens qui seront mis en oeuvre. Marie-Odile Desana, présidente de l’association de familles de malades France Alzheimer, redoute en effet que le budget ne suive pas : «S’il n’y a pas de financement, ça sera une pieuse déclaration d’intention», a-t-elle déclaré. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles