Qu'est-ce que la fièvre de Lassa ?

fièvre de lassa fièvre de Lassa[Issouf Sanogo / AFP/ Archives]

Après Ebola c'est la fièvre de Lassa qui touche le Bénin.

 

L'organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré jeudi 27 novembre que " 170 personnes ont été placées en observation au Bénin suite à l'identification de 14 cas suspects de fièvre de Lassa, dont huit sont décédés ".

La fièvre de Lassa est une infection virale hémorragique aiguë proche de la fièvre dûe au virus Ebola, mais qui peut être soignée si elle est diagnostiquée à temps. 

 

Les origines

Ce virus, doit son nom à la ville nigériane de Lassa,  où il a été isolé en 1969. Il est courant au Nigeria, mais il est apparu pour la première fois fin novembre au Bénin.

L'infection est endémique dans les pays d'Afrique occidentale et provoque de 300.000 à 500.000 cas par année entraînant le décès d'envion 5.000 personnes, selon le Centre américain de prévention et de contrôle des maladies (CDC).

 

Un médicament : la Ribavirine

Il existe un médicament pour lutter contre le virus Lassa, la Ribavirine, utilisé dans le traitement de plusieurs autres virus tels que le SIDA ou les hépatites C et B.

Une unité d'isolement a été mise en place au sein de l'hôpital de Tanguiéta  (zone sanitaire dans le nord du Bénin) désormais équipée de Ribavirine.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles