Une blogueuse australienne admet avoir menti sur son cancer

(Illustration) La jeune blogueuse de 23 ans a avoué avoir menti sur sa maladie. [Stephane de Sakutin / AFP/Archives]

Elle était devenue célèbre pour la bataille qu’elle a menée contre son cancer du cerveau. Belle Gibson, une blogueuse australienne a admis, ce jeudi 23 avril, avoir menti sur sa maladie.

 

"Rien de tout cela n’est vrai" a finalement avoué Belle Gibson dans un entretien au magazine Women’s Weekly. Connue pour avoir vaincu son cancer du cerveau grâce à des thérapies naturelles, la jeune Australienne a finalement avoué ne jamais avoir été malade.

En 2013, Belle Gibson avait lancé "the whole pantry" (le garde-manger), une application sur le bien-être, la santé et le bien manger. Elle racontait d’ailleurs s’être soignée grâce à cette méthode. L’année dernière, la jeune femme de 23 ans avait également publié un livre de recettes. En mars dernier, il a été retiré des rayons par l'éditeur alors que les premières suspicions sur la véracité de l’histoire de Belle Gibson ont commencé à fleurir.

 

Des dons à des associations jamais délivrés

Les premiers doutes sont apparus en mars. Alors qu’elle avait promis de donner 300 000 AUD (216.000 euros) à une association caritative, la blogueuse n’a finalement jamais remis cet argent. Dès lors, certains de ses amis ont commencé à s'interroger sur sa prétendue maladie.

Les journalistes de woman’s weekly ont questionné des experts médicaux qui ont confié que la jeune femme pourrait souffrir du syndrome de Münchhausen, qui consiste à inventer une maladie afin d’attirer l’attention des autres.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles