L'orgasme pour prévenir le cancer de la prostate

L'amour efficace contre le cancer de la prostate ? [CC / TAMARA ALVAREZ]

Des scientifiques, dans une étude dont les conclusions viennent d'être rendues, ont établi que des éjaculations régulières réduiraient significativement les risques de cancer de la prostate.

 

"An apple à day keep the doctor away". La célèbre maxime anglo-saxonne qui signifie "Une pomme par jour tient le docteur à distance" pourrait bien connaître une déclinaison plus osée : "An orgasm a day keep the cancer away", soit "Un orgasme par jour tient le cancer à distance".

Des chercheurs de la Harvard Medical School auraient en effet établi que des éjaculations très fréquentes permettraient de diminuer très nettement les risques de cancer de la prostate, l'un des plus répandus chez les hommes. 21 orgasmes par mois réduiraient de 22% les probabilités de contracter cette pathologie.

 

Raisons encore inexpliquées

Les facteurs expliquant cette corrélation ne sont pas clairement établis. L'évacuation régulière du sperme permettrait d'éliminer des cellules anciennes, au potentiel dégénératif fort. Elle favoriserait aussi du purger des substances biochimiques favorisant des évolutions cancéreuses. Mais ces hypothèses ne sont toujours pas confirmées.

Cette étude a été menée pendant 18 ans sur un échantillon de 32.000 hommes en bonne santé. Un échantillon éjaculant en moyenne 21 fois par mois a été comparé à un échantillon affichant sept orgasmes mensuels, rapporte la presse britannique.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles