Astuce vacances : que faire en cas de morsure d'araignée ?

Une veuve noire européenne.[Capture Youtube.]

Si les morsures d’araignée sont très rarement dangereuses, il existe quelques astuces à connaitre pour soulager la douleur. Et pour identifier les morsures qui méritent une intervention médicale.

 

Le moustique et la guêpe piquent, l’araignée mord. Il est relativement facile d’identifier une attaque d’arachnide. Les morsures d’araignée partagent des caractéristiques communes. Une petite bulle se forme au milieu de la blessure entourée par un léger gonflement rose ou rouge.

Pas de panique. Dans la plupart des cas, ces morsures ne provoquent qu’une réaction inflammatoire.

En premier lieu, il faut laver la plaie avec de l’eau et du savon. Ensuite, il s’agit de désinfecter la zone piquée avec un antiseptique à la Chlorhexidine. Pour éviter la formation d’un œdème, il est recommandé d’appliquer une poche de froid sur la morsure. Enfin, il est utile de vérifier que le vaccin antitétanique de la victime est à jour.

 

Gare à la veuve noire

Pour les personnes qui voyagent (ou habitent) en Provence ou en Corse, gare à la veuve noire européenne (Lactrodectus tredecimguttatus). En cas de morsure par cette petite araignée noire à tâches rouges, pas d’hésitation : la victime doit se rendre à l’hôpital le plus proche.

Les veuves noires injectent un venin neurotoxique et leur piqûre est très dangereuse notamment pour les enfants et les personnes âgées.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles