Fortes chaleurs : les conseils pour lutter contre la déshydratation

Avec les fortes chaleurs, notre corps peut être confronté à la déshydratation. [PEDRO ARMESTRE / AFP]

Plus le thermomètre grimpe, plus les risques de déshydratation se multiplient. Pour lutter contre ses effets non négligeables – de la sensation de soif à la perte de connaissance, en passant par des maux de tête ou nausées – il faut adopter les bons gestes.

 

Hydrater son corps

Le corps comporte 70 % d’eau. Par forte chaleur, pour réguler sa température, il transpire. Cette perte d’eau et de sels minéraux doit être compensée. Le seul remède : boire. Le corps a besoin d’un litre et demi d’eau par jour en conditions normales.

Par fortes chaleurs, il est conseillé d’augmenter sa consommation et de limiter les sodas et les jus concentrés. Ces derniers sont très sucrés. Pour les sportifs, des boissons riches en sel minéraux existent. Pour les autres, on peut fabriquer sa propre solution : de l’eau, une pincée de sel et un peu de sucre.

 

Ne pas négliger sa peau

Sensation de tiraillements ou rougeurs, la peau n’est pas épargnée pendant l’été. Elle offre un bon baromètre du niveau de déshydratation. Lorsque l’on pince le dessus de la main, si la peau ne se retend pas instantanément, le sujet peut être déshydraté.

Dès lors, en cas d’exposition au soleil, utiliser des crèmes solaires hydratantes (comme l’Aqua gelée protectrice Biotherm) soulage et aide la peau à ne pas s’assécher. Un geste à compléter le soir, par un lait hydratant (lait hydratant peaux très sèches Le Petit Marseillais).

Et pour calmer les peaux échauffées, les brumisateurs offrent une alternative rafraîchissante instantanée. Les eaux thermales isotoniques (gamme Uriage) sont à privilégier. Elles permettent à la peau de maintenir son hydratation durablement et apaisent grâce à une composition riche en calcium. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles