Quelle quantité de larmes peut-on pleurer ?

Les larmes de Lewis Hamilton au GP du Japon de F1, le 27 septembre 2015.[YURIKO NAKAO / AFP]

Tristesse, joie, douleur… On peut pleurer pour beaucoup de raisons, parfois abondamment, mais pas de manière illimitée.

 

Le corps a en effet une capacité de stockage restreinte, le liquide lacrymal étant contenu dans une poche de 0,425 millilitre par œil. Longues d’environ 15 millimètres chacune, ces poches sont situées entre les yeux et le nez. Quant à la production de larmes en elle-même, elle est aussi limitée et n’excède pas 0,1 millilitre au total chaque heure. C’est deux fois plus qu’une goutte d’eau.

A noter que le liquide lacrymal n’est pas uniquement évacué par les larmes : il sert aussi à lubrifier les yeux à chaque clignement. Il existe par ailleurs des cas particuliers, comme les nouveau-nés, qui pleurent souvent énormément mais qui n’ont pas la capacité de produire des larmes avant l’âge de 3 ou 4 mois. A contrario, les femmes enceintes pleurent beaucoup, car les glandes lacrymales sont stimulées par les hormones.

 

À suivre aussi

Vidéo Vidéo : Quand Aretha Franklin faisait pleurer Barack Obama
Euro 2016 Euro 2016 : Cristiano Ronaldo prend un selfie avec un fan
Attentats de Bruxelles Vidéo : les larmes de la chef de la diplomatie européenne après les attentats de Bruxelles

Ailleurs sur le web

Derniers articles