Bientôt un médicament pour remplacer le sport ?

Il faudra "au moins une décennie" pour développer le médicament. [MIGUEL MEDINA / AFP]

Des chercheurs ont établi un schéma très précis des réactions internes du corps humain lors d’une séance de sport. A terme, cela devrait permettre de mettre au point une pilule qui recréera les effets du sport sur notre organisme.

 

Selon les résultats obtenus par ces universitaires de Sydney et Copenhague, publiés par le journal Cell Metabolism, l’activité physique produit 1 000 réactions moléculaires dans le corps humain. «Nous savons depuis longtemps que le sport produit de nombreux effets sur l’organisme mais c’est la première fois que nous avons pu réaliser cette cartographie spécifique et grâce à cet outil nous avons pu mesurer la complexité de ces mécanismes», explique l’une des chercheurs au site Quartz.

 

Pour parvenir à un tel résultat, les chercheurs ont procédé à une biopsie musculaire sur quatre hommes en bonne santé. Ces derniers ont ensuite dû se soumettre à une séance intensive de vélo pendant dix minutes. Une nouvelle biopsie musculaire a été réalisée juste après l’effort. Les scientifiques ont alors comparé les deux tissus prélevés.

Pour autant, le développement d’un médicament n’est pas pour demain. Car si les chercheurs sont parvenus à ce schéma en trois ans, il faudra «au moins une décennie» pour créer une telle pilule. Sur les 1 000 réactions moléculaires identifiées, les chercheurs devront, en effet, déterminer les changements métaboliques les plus importants.

Lorsqu'il sera mis au point, ce traitement constituera une avancée considérable, en particulier pour les personnes qui ne peuvent exercer une activité physique, comme les personnes âgées ou les personnes souffrant d’obésité. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles