Danser en groupe rend plus heureux

Danser en groupe stimulerait la création d'endorphine, l'hormone responsable d'un sentiment de bien-être. [MARK RALSTON / AFP]

Des chercheurs de l’université d’Oxford ont établi une corrélation entre le fait de danser de façon synchronisée avec d’autres personnes, le sentiment de bien-être et le renforcement des liens qui nous unissent.

Selon les résultats de cette étude, le fait de danser en groupe stimulerait la création d'endorphines, les hormones responsables d’une sensation de jouissance et d’apaisement.

Pour accréditer cette théorie, 264 élèves brésiliens, divisés en quatre groupes, ont été soumis à des tests de synchronisation, les deux premiers s’adonnant à de simples mouvements de la main, les deux autres à de véritables mouvements. Dans les deux cas, ils ont créé des endorphines.

YOU SHOULD BE DANCING by Bee Gees - Video... par direct-matin

Bronwyn Tarr, principale auteur de l'étude explique qu’elle était intriguée par «le fait que la danse soit présente dans chaque culture, qu’elle prenne forme au sein de groupes».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles