Jouer aux jeux vidéo FPS pourrait être bénéfique pour les lésions du cerveau

Call of Duty (ici en photo), Medal of Honor, Fallout... pourraient constituer de nouveaux traitements pour les personnes souffrant de lésions cérébrales traumatiques. [Capture Dailymotion]

Selon une étude australienne, les jeux vidéo FPS (jeux de tirs à la première personne) pourraient aider la rééducation de patients atteints de lésions cérébrales traumatiques.

Les chercheurs de l’université Macquarie de Sydney ont en effet constaté que ces jeux permettraient d’améliorer la durée d’attention du cerveau et sa capacité à traiter l’information.

Pour parvenir à ce résultat, l’équipe a demandé à un groupe de 31 patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques de jouer à «Medal of Honor : Rising Sun», un titre classique des FPS. Pendant le jeu, les participants étaient formés sur la façon de résoudre les énigmes et de suivre une stratégie. Ils ont également travaillé avec un programme éducatif abordant les conséquences communes de ce type de blessures.

A lire aussi : Le cerveau des femmes est-il différent de celui des hommes ?

Les chercheurs ont alors découvert que les participants devenaient non seulement meilleurs dans le jeu vidéo mais qu’ils s’amélioraient également dans les tâches quotidiennes.

Ce type de blessure au cerveau se produisant davantage chez des hommes jeunes, l’utilisation d’une console de jeux comme moyen de traitement constitue un avantage, souligne l’étude. Les chercheurs louent également le coût réduit d’une console en comparaison des équipements médicaux spécialisés.

A lire aussi : Devil Daggers, le jeu vidéo le plus difficile du monde

«Le potentiel des jeux d’action pour aider ces patients est énorme», insiste l’auteur principal de l’étude, Alexandra Vakili, citée par le site Sciencealert.

Les chercheurs espèrent désormais mener des essais du même type sur un plus grand nombre de patients afin de confirmer ces résultats. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles