Les variations du virus Zika expliqueraient sa propagation

Les travaux sur le virus Zika se poursuivent afin de comprendre pourquoi cette épidémie est aussi importante, et pour trouver un vaccin efficace. [MARVIN RECINOS / AFP]

Identifié il y a près d’un demi-siècle, le virus Zika a depuis connu de nombreuses mutations. Des variations qui expliqueraient l’ampleur de l’épidémie en Amérique du Sud, selon une étude sino-américaine.

Publiée le vendredi 15 avril dans la revue Cell Host and Microbe, cette étude repose sur l’analyse génétique de 40 souches de virus : trente isolées chez l'homme, dix dans des moustiques, et une chez un singe. Les informations récoltées laissent à penser que les changements connus par le virus «pourraient, tout au moins partiellement, expliquer pourquoi le virus a montré une capacité à se propager de façon exponentielle dans la population humaine en Amérique Latine», explique Genhong Cheng, professeur de microbiologie à l’Université de Californie et l’un des auteurs de l’étude. 

A lire aussi : Premier vaccin expérimental 100% efficace contre la dengue

L’étude des souches issues des humains prouve que le virus Zika qui sévit en Amérique Latine est apparenté au génotype de Polynésie française de 2013, plutôt qu’à celui de Micronésie en 2007. Sur la base de ce résultat, les chercheurs pensent ainsi que ces deux variantes du virus ont évolué à partir d’une souche commune. Les travaux à venir devraient maintenant prouver comment et pourquoi le virus Zika a causé une telle épidémie.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles