Les champignons hallucinogènes pourraient traiter la dépression

Psilocybine Selon les chercheurs, la psilocybine a des effets sur la sérotonine, un neurotransmetteur déterminant pour l'humeur et l'anxiété.[NYU Langone Medical Center]

Deux études publiés dans une revue américaine spécialisée ont montré qu’une seule dose de psilocybine a «réduit de manière significative l’angoisse mentale et la détresse des personnes atteintes d’un cancer, et ce pendant des mois».

La psilocybine est une molécule illicite, car elle est le principe actif de certains champignons psychédéliques. Un traitement à base de psilocybine, combiné à un soutien psychologique, a donc montré son efficacité chez des patients, pour la plupart des femmes, âgés de 22 à 75 ans. Ils souffraient de cancer avancé du sein, du sang ou gastro-intestinal. Ils avaient tous été diagnostiqués d’une détresse psychologique grave liée à leur maladie incurable.

A lire aussi : Le cancer pourrait tuer 5,5 millions de femmes par an dans le monde en 2030

Un médicament bientôt commercialisé ?

La majeure partie de ces malades ont dit, grâce au traitement, connaître une amélioration de leur qualité de vie, avoir davantage d’énergie, de meilleures relations avec leur famille et obtenir de bons résultats dans leur vie professionnelle. Certains ont également fait part d’un sentiment inhabituel de paix intérieure et d’un plus grand altruisme. Aucun effet secondaire sérieux n’a été observé par les chercheurs.

Le principal auteur de l’étude estime qu’après «des essais cliniques plus étendus […], nous pourrons alors envisager la commercialisation d’un médicament sûr, efficace et bon marché prescrit de façon strictement contrôlé pour soulager la détresse psychologique» des cancéreux.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles