Grippe aviaire : «suspicion» de contamination dans l'Aveyron

Ces basses-cours se situent non loin de la «zone de surveillance» entourant les foyers confirmés dans le département voisin du Tarn.[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Un cas «suspect» de grippe aviaire a été signalé dans deux basses-cours de l'Aveyron, département non encore concerné par la récente épizootie, a indiqué dimanche la préfecture de ce département.

«Une suspicion d'influenza aviaire a été émise sur la commune de Tayrac, en Aveyron, dans deux basses-cours voisines les 9 et 10 décembre 2016», selon un communiqué. 

A lire aussi : Grippe aviaire : l'Hexagone placé en risque «élevé»

«Les analyses en cours montrent qu'il s'agit d'un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène à virus H5 mais le typage de celui-ci n'est pas encore achevé», poursuit le document.

«Mesures d'abattage immédiat»

Ces basses-cours se situent non loin de la «zone de surveillance» entourant les foyers confirmés dans le département voisin du Tarn, où la souche H5N8 a été identifiée le 1er décembre. Le premier cas de grippe aviaire avait été confirmé le 28 novembre sur 20 canards sauvages dans le Pas-de-Calais.

Des «mesures d'abattage immédiat ont été appliquées dès ce dimanche 11 décembre 2016, en attendant les résultats du laboratoire de référence», ajoute la préfecture de l'Aveyron. 

Jusqu'ici, 12 foyers ont été signalés dans des élevages et 2 dans la faune sauvage, selon le site du ministère de l'Agriculture. Les départements concernés sont le Tarn, le Gers, le Lot-et-Garonne, les Hautes-Pyrénées, le Pas-de-Calais et la Haute-Savoie.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles