La musique est-elle la cause de notre survie ?

La musique est un catalyseur d'émotion unique[Flickr]

La musique pourrait avoir un rôle déterminant dans nos vies.  

Les chansons agiraient comme une «colle mentale», qui va se fixer durablement dans l'identité de chacun d'entre nous, indique Slate. Il y a la chanson que l'on partage avec l'être aimé. Celle qui, lorsqu'on l'écoute, nous replonge en enfance, et évoque un doux moment vécu plusieurs décennies en arrière... Celle encore, qui nous rappelle un extraordinaire voyage à l'étranger. «C'est notre chanson», disent certains couples, comme d'une seule voix.

Et ce n'est peut être pas complètement faux. Une neuropsychologue explique ainsi qu'il existe une sorte de mémoire partagée, ou autobiographique. Et c'est la musique elle-même qui va permettre de l'activer. A l'instar d'une «colle mentale», les chansons vont se fixer de manière pérenne dans l'identité, la mémoire partagée des amoureux.

Certains malades d'Alzheimer parviennent encore à jouer un morceau de musique

Certains patients atteints de la maladie d'Alzheimer à un stade avancé parviennent encore à jouer un morceau de musique, ou à entonner une chanson qu'ils avaient l'habitude de partager avec un proche. Parfois même sans avoir suivi la moindre formation musicale. C'est le cas de Ted McDermott, agé de 80 ans, qui a enregistré un disque malgré la démence.

La musique, un stimulus très puissant

Comment l'expliquer ? Des études menées en neuroimagerie démontrent que la musique agit comme un stimulus très puissant. Elle active certaines zones de notre cerveau, notamment celles en charge du mouvement, de l'émotion et de la mémoire. Catalyseur d'émotion unique, la musique va permettre à un individu de se reconnecter à son propre passé mais aussi à des souvenirs partagés. Au final, elle serait plus puissante que les images...

C'est entre nos 15 et nos 25 ans, une période que l'on nomme le «pic de réminiscence», que les chansons que l'on écoute seraient les plus susceptibles de déclencher des souvenirs autobiographiques. Parce qu'elle est située entre l'adolescence et le début de l'âge adulte, cette décennie correspondrait en effet à un moment de construction de notre identité personnelle. 

Vous aimerez aussi

La Belge Sara Lou a repris cette chanson devenue culte, sur la chaîne YouTube Molem Sisters, en modifiant les paroles pour dénoncer l’islamophobie et revendiquer sa liberté de porter le voile.
buzz Elle reprend la chanson «Balance ton quoi» dans un clip pour dénoncer l’islamophobie
Le bilan du 43ème Printemps de Bourges
Festival Le bilan du 43ème Printemps de Bourges
Musique Des dizaines de souvenirs de Johnny, pilote de course automobile, vendus aux enchères

Ailleurs sur le web

Derniers articles