Films X : les acteurs de porno condamnés au latex

Des acteurs pornos de la vallée de San Fernando participent à un shooting dans le cadre d'une campagne contre la mesure B en 2012. [CC / Neon Tommy]

Le porno made in USA va connaître une petite révolution. Désormais, les acteurs seront obligés de porter des préservatifs sur le tournage.

 

La "liberté d'expression artistique" n'aura donc pas été considérées comme un argument valable par les juges californiens qui ont rendu définitivement obligatoire lundi le port du préservatif dans les films pornos tournés sur place.

Au-delà de la dimension prophylactique de la mesure, les magistrats ont estimé dans leur délibéré que l'impact érotique était limité : "L'exigence du port du préservatif pour les acteurs de films pour adultes lors des scènes de sexe n'aura qu'un effet minimal sur le message érotique. Pas plus que les strings et pastilles discrets utilisés dans les clubs de strip-tease" est-il précisé très sérieusement dans les 30 pages du document.

 

Nombreux scandales

A la demande de l'ndustrie du film X, florissante sur la côte Ouest, les juges étaient appelés à se prononcer en appel sur la "mesure B", une disposition adoptée en 2012 pour contraindre les "hardeurs" à s'équiper de latex.

Ce réglement était entrée en vigueur pour faire reculer la prolifération du VIH et de nombreuses MST dans le milieu du porno, notamment après la révélation de plusieurs scandales liés à des contaminations.

 

Protestations

De nombreuses voix se sont élévées dans le secteur pour estimer que la responsabilisation des acteurs pornos et des dispositifs d'auto-diagnostic suffisaient pour sécuriser le milieu.

Pour les producteurs de X, cette décision des juges n'a un impact que pécunier et logistique, puisqu'il leur suffit de se délocaliser hors de la fameuse vallée de San Fernando et de gagner d'autres comtés de Californie ou des Etats voisins qui échappent à ce règlement, rapporte la presse locale.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles