Les policières russes trop sexy ?

Les policières russes sont-elles trop sexy ? [KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP]

Les policières russes sont-elles paradoxalement responsables de troubles à l'ordre public ? C'est ce qu'estiment les autorités qui les appellent à être un peu moins sexy.

 

En Russie, les femmes qui servent dans les rangs de la police portent régulièrement, à côté de leurs matraques et de leurs menottes, des talons très hauts et des jupes très courtes. Trop, aux yeux des autorités du pays qui viennent d'émettre un rappel à l'ordre explicite.

Désormais, il est demandé aux policières de porter des jupes aux proportions décentes et d'adopter une posture plus martiale. Certaines des femmes incriminées avaient en effet pris l'habitude d'exercer leurs missions tout en conversant avec leurs contacts privés à l'aide d'un casque téléphonique.

 

 

Economie contre démographie ?

Sergei Gerasimov, ministre délégué à l'Intérieur, a précisé cette démarche de manière explicite. "Quand vous rencontrez quelqu'un, la première chose que vous regardez, ce sont ses vêtements. Pour un agent de police dans l'exercice de ses fonctions, il est indispensable d'avoir une apparence impeccable" a t-il déclaré selon la presse locale.

Mikhail Pashkin, président du conseil de coordination des agents de police, défend les femmes visées, estimant que c'est le ministère de l'Intérieur qui est en cause, dans la mesure où il ne fournirait pas de garde-robe adaptée. "Peut-être ces femmes veulent-elles se marier. Elles manifestent ainsi leur souci de la situation démographique" a t-il précisé, non sans élégance.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles