Ils filment leurs ébats sur les rails d'une zone sécurisée du métro moscovite

Vue d'une station de métro à Moscou [Kirill Kudryavtsev / AFP/Archives] Vue d'une station de métro à Moscou [Kirill Kudryavtsev / AFP/Archives]

Le métro de Moscou a lancé vendredi des contrôles de sécurité de son réseau après l'"exploit" d'un jeune couple qui s'est introduit dans un tunnel du réseau souterrain pour faire l'amour sur les rails.

 

Le couple, qui a posté sur internet des photos de ses ébats sur les rails, avait choisi comme nid d'amour le tunnel réservé aux trains détournés en cas d'urgence.

"Si un tel incident avait eu lieu sur une voie constamment utilisée, les délinquants auraient été découverts et attrapés immédiatement, à l'instant même où ils seraient entrés dans le tunnel", a assuré la direction du métro moscovite.

Celle-ci a cependant annoncé mener vendredi une série de vérifications d'urgence afin de découvrir comment le jeune couple a réussi à accéder à l'un des tunnels.

Les bouches d'aération du métro, vieux de presque 80 ans, seront particulièrement examinées afin de "voir si elles peuvent permettre d'accéder au réseau souterrain", a expliqué la direction du métro moscovite.

"Nous ne sommes absolument pas les premiers à le faire", a témoigné Andreï R. sur la chaîne de télévision russe LifeNews, expliquant qu'il avait choisi avec sa petite amie la ligne verte du métro, qui passe près du Kremlin.

La police moscovite avait annoncé jeudi tenter d'établir son identité, ainsi que celle de la jeune fille qui l'accompagnait.

Ouvert en en 1935 sous Staline, le métro de Moscou, qui revendique l'un des flux de passagers les plus élevés au monde, avec 9 millions de personnes transportées quotidiennement, a été la cible de plusieurs attentats au lourd bilan humain.

Il est aussi parfois la proie de défaillances techniques, dont l'une a causé le déraillement d'une rame, tuant vingt-deux personnes en juillet.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles