Biathlon: Fak décroche l'or

Privé d'or en relais mixte, le Slovène Jakov Fak a remporté le titre mondial de l'individuel, après 20 km de course et un 19/20 sur le pas de tir, devant le Français Simon Fourcade, frère aîné de Martin le double champion du monde, mardi à Ruhpolding.[AFP]

Privé d'or en relais mixte, le Slovène Jakov Fak a remporté le titre mondial de l'individuel, après 20 km de course et un 19/20 sur le pas de tir, devant le Français Simon Fourcade, frère aîné de Martin le double champion du monde, mardi à Ruhpolding.

"C'est une journée spéciale car cette médaille représente beaucoup de choses", a déclaré Jakov Fak après le premier titre de sa carrière, lui qui avait fait l'impasse sur l'édition 2011 en Sibérie pour ne pas mettre en péril un index gelé en février 2011 aux Etats-Unis.

"Après les courses aux Etats-Unis, je pensais que ma carrière était terminée, se souvient-il. Et j'ai dû faire une longue rééducation pour sauver mon doigt", celui du tir.

Grand bien lui a pris puisque le tir est déterminant dans cette épreuve, où chaque cible manquée est pénalisée d'une minute.

Le Slovène n'a commis qu'une seule faute en quatre passage sur le pas de tir. Là où Martin Fourcade perdait tout espoir en manquant 5 cibles (25e) et l'Allemand Andreas Birnbacher cédait au dernier passage pour voir s'envoler le bronze au profit du tchèque Jaroslav Soukup, au grand dam du public.

Fallait-il encore skier assez vite pour déloger Simon Fourcade, qui rêvait d'une premier victoire dans sa carrière. Le Slovène y est parvenu pour 7 secondes d'avance. "Surtout parce que je pense avoir bien réparti les efforts durant toute la course", souligne-t-il.

"Cette médaille et celle du relais mixte (argent) ont montré que j'avais un peu de talent", a-t-il ajouté, en référence à ceux qui avaient évoqué la chance pour ses 3e places aux Mondiaux-2009 puis aux JO de Vancouver l'année suivante.

Simon Fourcade est sorti pour une fois de l'ombre géante de son cadet, en doublant sa médaille d'argent du globe de cristal de la spécialité.

"C'est vraiment énorme d'être sur le podium. Car peu de gens pensaient que je pouvais redresser la barre aussi bien après ce qui m'était arrivé au relais mixte", a-t-il dit.

Pour éviter de trop gamberger et céder à la pression, le Français s'est jeté à corps perdu dans la bataille. A court d'énergie durant la dernière boucle, il avouait avoir été attendu par son frère, qui a ensuite repris sa course pour défendre sa première place au classement général.

"Merci Martin! Car il m'a probablement aidé à gagner quelques secondes sans lesquelles j'aurais probablement fini 4e au mieux", disait le médaillé d'argent, avec 12 sec d'avance sur Soukup et 13 sur Birnbacher.

La déception était grande dans le clan norvégien, dont le meilleur représentant était Emil Hegle Svendsen à la 8e place, alors que le champion 2011 Tarjei Boe terminait à un piètre 18e rang.

Svendsen pouvait se consoler avec les points grapillés à Martin Fourcade, qui le devance de 29 points au classement général de la Coupe du monde avant la mass-start dominicale puis la dernière étape à Khanty Mansiysk mi-mars.

Vous aimerez aussi

biathlon Ole Einar Bjoerndalen met un terme à sa carrière
Martin Fourcade avec ses petits Globes du sprint et de l'Individuel après sa victoire sur le 10 km sprint, à Tioumen, le 22 mars 2018 [STR / AFP/Archives]
biathlon Petit Globe et Grand Chelem pour Fourcade, victoire de Tsvetkov à la mass start de Tioumen
Martin Fourcade lors du sprint 10 km à Tioumen en Russie, le 22 mars 2018 [STR / AFP/Archives]
biathlon Martin Fourcade remporte la poursuite de Tioumen

Ailleurs sur le web

Derniers articles