Six nations: retour au CNR à la veille de l'annonce du XV de France

Les 23 joueurs du XV de France ont regagné mardi soir le Centre national du rugby (CNR) de Marcoussis (Essonne) après une parenthèse en famille, à la veille de l'annonce de l'équipe qui débutera le quatrième match du Tournoi des six nations contre l'Angleterre dimanche.[AFP]

Les 23 joueurs du XV de France ont regagné mardi soir le Centre national du rugby (CNR) de Marcoussis (Essonne) après une parenthèse en famille, à la veille de l'annonce de l'équipe qui débutera le quatrième match du Tournoi des six nations contre l'Angleterre dimanche.

Après avoir rejoint leurs proches lundi, les joueurs se sont regroupés en début de soirée pour entamer mercredi la préparation du match face au XV de la Rose, avec les premières séances vidéo et d'entraînement ainsi que l'annonce de la composition de l'équipe prévue à 10H00.

Si le manager Philippe Saint-André a reconduit le groupe des 23 joueurs qui ont fait match nul contre l'Irlande (17-17), des changements sont à attendre dans le XV de départ.

Saint-André a expliqué ne pas avoir convoqué le demi de mêlée biarrot Dimitri Yachvili (31 ans, 60 sélections), remis de son lumbago, parce que lui et ses adjoints voulaient voir Julien Dupuy (28 ans, 7 sélections) plus que les cinq minutes qu'il a jouées en Ecosse.

L'occasion se présente de le tester dans un match important, sachant que Dupuy dispose de quelques connaissances du jeu anglais pour avoir été champion d'Angleterre avec Leicester en 2009 et qu'il peut également prendre sa part dans le jeu au pied de pression, montré du doigt par l'encadrement après l'Irlande.

François Trinh-Duc pourrait être maintenu à l'ouverture, au détriment de Lionel Beauxis au pied plus puissant, au nom de la stabilité sur l'axe 10-12-13 toujours en quête d'automatismes.

La paire de centres clermontois Fofana - Rougerie sera en effet conservée malgré les performances inégales de ce dernier depuis deux matches. Mais sa puissance (106 kg) en défense comme en attaque sera précieuse face à une paire adverse probablement composée de Brad Barritt (96 kg) et Manu Tuilagi (110 kg). Le triangle arrière reste inchangé.

Auteur d'une bonne performance globale et d'un 100% en conquête, le pack ne devrait être que peu modifié. Seul Louis Picamoles, auteur d'une bonne rentrée contre l'Irlande, pourrait retrouver le poste de N.8 qu'il avait occupé au coup d'envoi contre l'Italie et en Ecosse, dans une option de jeu privilégiant la puissance d'entrée de match, aux côtés de Thierry Dusautoir et Julien Bonnaire. Imanol Harinordoquy prendrait alors place sur le banc.

Le cinq de devant devrait être reconduit avec notamment Dimitri Szarzewski une nouvelle fois titulaire au talonnage.

Composition probable:

Poitrenaud - Clerc, Rougerie, Fofana, Malzieu - (o) Trinh-Duc (ou Beauxis), (m) Dupuy - Bonnaire, Picamoles, Dusautoir - Maestri, Papé - Mas, Szarzewski, Poux

Remplaçants: Servat, Debaty, Nallet, Harinordoquy, Parra, Beauxis (ou Trinh-Duc), Mermoz

Vous aimerez aussi

Euro Millions Le tirage de l'Euro Millions du mardi 4 septembre
Une parade chinoise est organisée mardi au Jardin d’Acclimatation (16e).
nouvel an chinois Le Jardin d’acclimatation fête le Nouvel an chinois
Grève Education : les profs en colère

Ailleurs sur le web

Derniers articles