GP de Malaisie : Rosberg se rassure avant les qualifs

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) a signé le meilleur temps de la 3e et dernière séance d'essais libres du Grand Prix de Malaisie, 2e manche du Championnat du monde de Formule 1, samedi sur le circuit de Sepang, près de Kuala Lumpur.[AFP]

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) a signé le meilleur temps de la 3e et dernière séance d'essais libres du Grand Prix de Malaisie, 2e manche du Championnat du monde de Formule 1, samedi sur le circuit de Sepang, près de Kuala Lumpur.

Grâce à un chrono de 1 min 36 sec 877/1000, bien meilleur que ceux réalisés dans les deux séances de vendredi par le Britannique Lewis Hamilton (McLaren), meilleur temps à chaque fois, Rosberg a devancé d'une demi-seconde les deux Red Bull de Sebastian Vettel et Mark Webber.

Ce lever de rideau, qui a pris fin deux heures avant le début de la séance de qualifications, a permis aux deux Lotus de Kimi Räikkönen et Sébastien Grosjean de signer les 4e et 5e chronos, devant Jenson Button, vainqueur dimanche dernier en Australie.

La fin de séance a été très animée, la plupart des prétendants à la victoire prenant la piste, longtemps humide par une petite averse, pour tester une dernière fois leur voiture, en pneus Pirelli Medium, avant les qualifications prévues samedi après-midi à partir de 16h00 locales (08h00 GMT).

L'autre Mercedes W03 de Michael Schumacher n'a pris que la 8e place de cette séance sans grande signification, devancée par la Sauber du Vénézuélien Pastor Maldonado, 7e. Quant à l'autre McLaren, celle de Lewis Hamilton, elle n'a pris que la 9e place, en roulant très peu (moins de dix tours).

Comme en Australie, les écarts sont restés très faibles, avec une dizaine de voitures groupées en une grosse seconde. Plus inquiétant, les Ferrari de Fernando Alonso et Felipe Massa, qui utilise depuis vendredi un châssis tout neuf, n'ont pu réaliser que les 13e et 18e chronos, peu encourageants pour les qualifications à venir.

Enfin, dans le fond de grille, le débutant français Charles Pic a réussi à devancer de justesse son coéquipier allemand Timo Glock, l'autre pilote de l'écurie russe Marussia.

À suivre aussi

L'Arabie Saoudite, prochain terrain de jeu de Renault et Esteban Ocon ?
Sport Auto Vers un Grand Prix de F1 en Arabie Saoudite ?
Michael Schumacher en 2006, lors de sa dernière saison chez Ferrari, à l’issue de laquelle il prendra sa retraite, avant un come-back en 2010 au sein de l’écurie Mercedes.
Formule 1 Le message énigmatique de la femme de Michael Schumacher sur l'état de santé de son mari
Tamara Ecclestone venait de partir en vacances en Laponie avec son mari et sa fille de 5 ans lorsque le cambriolage a été commis.
Faits divers Royaume-Uni : 60 millions d'euros de bijoux volés chez la fille de l'ex-patron de la F1 Bernie Ecclestone

Ailleurs sur le web

Derniers articles