Les petits secrets des joueurs allemands

Une grande cohésion d'équipe : voilà peut-être quelle est l'arme fatale des allemands ![AFP PHOTO / JEFF PACHOUD]

Qui écoute AC/DC avant les matches ? Qui a tourné une publicité bien ridicule avec un légendaire homonyme ? Qui est surnommé Nemo ? Qui a gagné 500 000 euros dans un jeu télévisé ? Avant le quart de finale Allemagne-Grèce de ce soir, voici les petits secrets et les grandes anecdotes des joueurs de la Mannschaft, que tout le monde s'accorde déjà à désigner comme les futurs vainqueurs de cet Euro 2012.

Ils sont désormais les grands favoris pour le titre. Devant l’Espagne. Auteurs d’un sans-faute avec trois victoires en trois matches lors du premier tour, pourtant disputé dans le « groupe de la mort », les joueurs allemands se présentent comme les épouvantails de la compétition. Talents dans toutes les lignes, excellent gardien, buteur efficace, entente et expérience d’un groupe qui a appris de ses défaites dans les derniers grands tournois internationaux : la Mannschaft – qui avait déjà remporté 10 victoires en 10 rencontres lors de la phase qualificative pour cet Euro – présente le visage idéal du futur vainqueur à l’heure de se mesurer à la Grèce, ce vendredi, en quart de finale. Si tout se passe au mieux pour les hommes de Joachim Löw pendant les 10 prochains jours, vous allez donc bientôt beaucoup entendre parler d’eux. Autant prendre de l’avance, donc, et découvrir un peu mieux certains des coéquipiers de Philipp Lahm à travers quelques anecdotes un peu futiles.

Pour retrouver la traditionnelle rigueur du football allemand, un peu tombée en désuétude au profit d’un jeu plus sexy, il faut ainsi se tourner vers Manuel Neuer. Pas sur le terrain, non, mais sur le plan des goûts musicaux. Pour se concentrer avant un match, le gardien du Bayern Munich ne fait pas dans le rap ou la musique électronique. Son truc à lui ? Le hard rock et les guitares qui grincent. « J’écoute toujours un bon AC/DC avant d’entrer sur le terrain, explique celui qui impressionne dans ses buts depuis le début de l’Euro. Cela me permet de me relaxer et d’évacuer mon agressivité pour ne pas risquer de prendre un carton rouge sur le terrain et de limiter les chances de victoire de l’équipe. Le dernier rempart doit projeter une image de force et de sérénité et c’est ce que j’essaie de faire. (…) De façon générale, personne n’écoute Lady Gaga dans le bus. On préfère des trucs plus durs. »

Les Müller s'affrontent pour une bouteille de lait

Neuer présente sur son CV un autre signe distinctif étonnant : en novembre 2011, après une performance incroyable, le portier a remporté 500 000 euros en faveur d’une œuvre caritative lors de l’émission « Wer Wird Millionär ? », version allemande de « Qui veut gagner des millions ? ». L’occasion de casser l’idée reçue de footballeurs qui n’ont pas grand-chose dans le cerveau. Autre pilier de la Mannschaft, Mesut Özil a pour sa part une particularité liée à son physique : son surnom. Le sobriquet choisi par ses coéquipiers du Real Madrid ? Nemo, du nom du poisson dans le film d’animation. Rapport aux yeux de Mesut et à la forme de son visage… Sympa. Surtout quand on apprend que ses collègues n’ont même pas daigné s’en servir en face de lui. « La première fois que j’ai entendu parler de ce surnom, c’était en le lisant dans la presse espagnole », reconnaît Özil. Qui a dû apprécier…

Et pour rester sur le thème de la moquerie, impossible de ne pas évoquer le cas Thomas Müller. Coqueluche au pays depuis une dernière Coupe du monde terminée comme meilleur buteur, le joueur du Bayern Munich a eu l’honneur de tourner, au retour du Mondial 2010, une publicité avec son légendaire homonyme, Gerd Müller, toujours meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale. Un spot qui a beaucoup fait parler, médias et observateurs s’amusant des piètres talents du duo face à la caméra. Le pitch ? Pour promouvoir les produits de la marque… Müller, Gerd se faufile jusqu’au réfrigérateur de Thomas pour boire sa bouteille de lait chocolaté. Mais ce dernier s’aperçoit de la filouterie et va surprendre Gerd en lui lançant : « Mais il y a mon nom sur la bouteille ! » Le champion du monde 1974 réplique : « Le mien aussi ! » Un humour très allemand, peut-être, et encore on a des doutes, que nous vous permettons de découvrir ci-dessous. 

 

 

Pour découvrir les desperate housewife de l'Euro 2012, cliquez ici !

Pour comprendre pourquoi il n'est pas facile d'être journaliste à l'Euro 2012, cliquez ici !

Pour découvrir l'émission la plus hot de l'Euro 2012, cliquez ici !

Pour découvrir les coupes de cheveux les plus terribles de l’Euro 2012, cliquez ici !

Pour savoir pourquoi le football nuit gravement à la santé mentale, cliquez ici !

Vous aimerez aussi

La tour TF1 à Boulogne-Billancourt, à l'ouest de Paris [Franck Fife / AFP/Archives]
TF1 TF1 a réalisé 88 des 100 meilleures audiences en 2012
Usain Bolt L'année sportive en sept photos
Les joueuses de l'équipe de France félicitent leur gardienne Cléopâtre Darleux (c) après leur victoire contre la Suède à l'Euro de handball, le 8 décembre 2012 à Nis (Serbie) [Andrej Isakovic / AFP]
Handball Handball : la France toujours en course pour les demies de l'Euro

Ailleurs sur le web

Derniers articles