Match de préparation : la France renverse la Grande-Bretagne

Ballon de basket (dans un panier)[AFP/Archive]

L'équipe de France masculine de basket, longtemps à la traîne contre la Grande-Bretagne et menée de 20 points après 19 minutes (23-43) de jeu, a finalement réussi à l'emporter 79 à 74 en match de préparation samedi au Zénith d'Orléans, à trois semaines des Jeux de Londres.

Au 4e match de leur préparation olympique, les Bleus sont invaincus et essaieront de le rester mardi à Madrid où ils défieront les Espagnols, champions d'Europe, pour une première réédition de la finale de l'Euro-2011. Une autre confrontation suivra à Paris-Bercy, le dimanche 15 juillet.

Au lendemain du feu vert médical obtenu à Atlanta et de son retour en France, Tony Parker - son oeil abîmé protégé par des lunettes - n'a joué que 5 minutes et 36 secondes, inscrivant 2 points.

"C'est ce dont on avait convenu", a précisé Vincent Collet, le sélectionneur national. "Après cinq minutes, il était carbonisé, mais ses interventions vont augmenter au fil du temps", a-t-il expliqué.

Tony Parker, qui n'avait plus touché un ballon depuis l'élimination des San Antonio Spurs en finale de conférence Ouest NBA le 6 juin, ne doute pas un instant de retrouver la forme: "Le préparateur physique m'a ménagé un bon petit programme. Je sais que je serai en forme aux JO", a-t-il lancé.

Dès que leur leader est sorti du terrain, les Bleus ont été en souffrance, bousculés, maladroits. De 13-12 (6e), le score passait à 15-29 (13e), et même 17-36 (17e). "Dans l'engagement physique, on n'était pas au niveau des Anglais, a convenu le capitaine Boris Diaw. Peut-être qu'on a fait preuve de suffisance, en se disant qu'on est encore en préparation, qu'on est favori devant la Grande-Bretagne".

Plus intenses en seconde mi-temps, mieux en rythme, les Français égalisaient après 35 minutes (68-68) de jeu, sous l'impulsion d'un excellent Yakhouba Diawara, qui ne figure pourtant pas dans la liste des douze joueurs retenus pour les Jeux de Londres, mais que Vincent Collet a décidé de conserver, avec Ludovic Vaty, tant que Traoré, en rééducation à Capbreton, n'est pas habilité à reprendre.

Florent Pietrus et Léo Westermann, pour sa première sélection en équipe de France A et juste avant de rejoindre la sélection des moins de 20 ans, ont scellé la victoire des Bleus, 79 à 74.

Vous aimerez aussi

La vedette de l'Olympiakos Vasilis Spanoulis saute pour marquer un lay-up face au Panathinaïkos dans le derby d'Athènes pour le compte de l'Euroligue, le 10 avril 2014 dans la salle de la Paix et de l'Amitié [ / AFP/Archives]
basket Basket: Retrouvailles entre l'Olympiakos et le Real en Euroligue
Paul George, des Indiana Pacers, contre les Chicago Bulls en NBA le 24 mars 2014 à Chicago [Jonathan Daniel / AFP/Archives]
basket NBA : Indiana assuré d'être premier à l'Est, Memphis dernier ticket à l'Ouest
Lance Stephenson des Indiana Pacers lors d'un match de NBA, en février 2014 [Andy Lyons / Getty/AFP/Archives]
NBA Indiana pour la 1ère place, les Knicks pour l'honneur

Ailleurs sur le web

Derniers articles