Perche : "bonne répétition" à Nancy pour Lavillenie malgré la météo

Le perchiste français Renaud Lavillenie lors du concours du saut à la perche de l'étape de la Ligue de Diamant à Paris-Saint-Denis, au stade de France le 6 juillet 2012.[AFP/Archives]

Renaud Lavillenie, auréolé de son titre de champion d'Europe à la perche, a fait "une bonne répétition" avant les JO en s'imposant dimanche avec un saut à 5,73 m lors de la réunion de Nancy marquée par des conditions météo peu favorables.

"Les conditions étaient vraiment difficiles" avec un vent tourbillonnant, a témoigné le Clermontois, qui s'est néanmoins imposé facilement devant ses compatriotes Jérôme Clavier et Alexandre Feger (5,43 m tous les deux).

"Je n'ai jamais eu autant de vent en rafale sur le côté, les mesures au 100 m étaient assez folles, a-t-il raconté. L'objectif était juste de faire des sauts techniques. J'ai sauté sur élan réduit et je suis très content. 5,73 m est une performance plus que correcte dans ces conditions".

Après avoir effacé des barres à 5,33, 5,53 et 5,63 m le perchiste sacré à Helsinki s'est arrêté sur trois essais manqués à 5,83 m. "Je suis loin d'être ridicule. C'était une bonne répétition, a-t-il commenté. L'objectif est d'être capable de maîtriser un maximum de conditions climatiques ou physiques".

Le Français participera à la réunion de Londres vendredi, puis sera en Pologne le 21 juillet avant une préparation à la maison pour les jeux Olympiques.

Dans les épreuves de vitesse, le vent a aussi affolé les chronos. Sur 100 m, l'Américain Mike Rodgers et le coureur de Saint Kitts et Nevis Kim Collins ont réalisé 9 sec 96/100, mais avec un vent favorable de 2,4 m/s.

Chez les femmes, le vent de 4,5 m/s a aidé la sprinteuse des Iles Vierges Laver Jones-Ferrette à réaliser 10 sec 91 sur 100 m.

Côté français, les deux hurdlers qualifiés pour les JO de Londres n'ont pas rassuré sur 110 m haies. Garfield Darien (abandon) a expliqué avoir été surpris au départ et Ladji Doucouré (13.70) a assuré avoir déroulé sur la fin après s'être repris suite à une entame difficile.

Enfin la Néo-Zélandaise Valérie Adams reste intouchable au poids, son meilleur essai ayant été mesuré à 20,97 m, soit à 27 cm de son record d'Océanie établi l'an dernier aux Mondiaux de Daegu (Corée du Sud).

Vous aimerez aussi

Le décathlonien français Kévin Mayer détenteur du record du monde de sa discipline à l'issue du Décastar de Talence, le 16 septembre 2018  [NICOLAS TUCAT / AFP]
sports Kevin Mayer, nouvelle locomotive de l'athlétisme français ?
Athlétisme Les records du monde battus par les Français
Il est seulement le 3e athlète a dépassé la barre mythique des 9000 points.
Athlétisme Kévin Mayer pulvérise le record du monde du décathlon

Ailleurs sur le web

Derniers articles