Tour de France : le contre-la-montre de Besançon

Thomas Voeckler réalise le contre-la-montre individuel entre Fromentine et Noirmoutier-en-l'Ile, le 2 juillet 2005[AFP/Archives]

Besançon, la ville qui abrite le musée du Temps, accueille lundi l'arrivée du premier grand contre-la-montre du Tour de France (9e étape), long de 41,5 kilomètres sur un parcours vallonné.

Le départ est donné à Arc-et-Senans devant la Saline royale créée par la volonté de Louis XV et bâtie entre 1775 et 1779 suivant les plans de Claude-Nicolas Ledoux.

L'arrivée est jugée dans la préfecture du Doubs (120.000 habitants), au riche patrimoine horloger.

La ville de naissance de Victor Hugo reçoit le Tour pour la 19e fois, la dernière fois en 2009 (victoire du Russe Serguei Ivanov). En 2004, Lance Armstrong s'était adjugé le contre-la-montre à la veille de l'arrivée à Paris.

Deux points de chronométrage officiels sont prévus à Abbans-Dessus (Km 16,5) et à Avanne-Aveney (Km 31,5)

Les trois derniers grands "chronos" du Tour:

2009 (Annecy, 40,5 km):

1. Alberto Contador (ESP), 50,103 km/h

2. Fabian Cancellara (SUI) à 3 sec

3. Mikhail Ignatiev (RUS) à 15 sec

...

6. Bradley Wiggins (GBR) à 43 sec

12. Cadel Evans (AUS) à 1 min 14 sec

2010 (Pauillac, 52 km):

1. Fabian Cancellara (SUI), 51,2 km/h

2. Tony Martin (GER) à 17 sec

3. Bert Grabsch (GER) à 1 min 48 sec

...

9. Bradley Wiggins (GBR) à 3 min 33 sec

166. Cadel Evans (AUS) à 10 min 57 sec

2011 (Grenoble, 42,5 km):

1. Tony Martin (GER), 45,9 km/h

2. Cadel Evans (AUS) à 6 sec

3. Alberto Contador (ESP) à 1 min 05 sec

Vous aimerez aussi

Azerbaïdjan Jeux Européens : quels sports sur quelle chaîne ?
Julian Alaphilippe Alaphilippe, la perle du cyclisme français
cyclisme Paris-Roubaix : la SNCF porte plainte contre X après le franchissement d’un passage à niveau

Ailleurs sur le web

Derniers articles