Transat New York - Brest (Finistère) : les trois premiers en mode furtif

Foncia skippé par Michel Desjoyeaux au départ de la Krys Ocean Race le 7 juillet 2012 à New York[AFP/Archives]

Les trois premiers trimarans MOD70 de la transat New York - Brest (Finistère) sont passés mercredi en mode furtif et n'étaient plus qu'à environ 500 milles des îles Sorlingues, à l'ouest des Cornouailles anglaises, avec une arrivée prévue jeudi à Brest (ouest de la France).

Le premier à utiliser le joker du mode furtif (silence de 9 heures sur la position exacte du bateau) a été Michel Desjoyeaux (Foncia). Trois heures plus tard, Sébastien Josse (Groupe Edmond de Rothschild) faisait la même chose, suivi par le leader Yann Guichard (Spindrift Racing) à 13h00 GMT.

Les deux autres trimarans sont loin derrière, ralentis par des avaries aux appendices (dérive, foil).

A l'approche des côtes anglaises, les trois leaders -qui ont avalé l'Atlantique à une vitesse record- ont donc choisi de se cacher pour ne pas renseigner l'adversaire sur leurs ultimes choix tactiques.

Le premier MOD70 (21,20 m) est attendu jeudi vers 17h00 (15h00 GMT) à Brest, après avoir parcouru quelque 2950 milles à une vitesse moyenne proche de 25 noeuds.

"La mer est devenue plus plate depuis le milieu de la nuit: on se remet à attaquer!, a déclaré Guichard. On va pouvoir aller tout droit jusqu'aux Scilly (Sorlingues), toujours à près de trente noeuds de moyenne. On devrait passer la marque anglaise vers jeudi midi. Stratégiquement, il n'y a pas vraiment d'option: il nous faut juste tenir le rythme de nos poursuivants".

"Nous sommes en veille permanente au radar: cela nous permet de bien anticiper la route des cargos mais aussi de voir les grains qui se forment, a-t-il ajouté. On reste vigilant".

Classement mercredi à 13h00 GMT (établi à partir des dernières positions connues):

1. Yann Guichard (FRA/Spindrift Racing) en mode furtif

2. Sébastien Josse (FRA/Groupe Edmond de Rothschild) en mode furtif

3. Michel Desjoyeaux (FRA/Foncia) en mode furtif

4. Sidney Gavignet (OMA/Oman Sail) à 834 milles de l'arrivée

5. Stève Ravussin (SUI/Race for Water) à 1089,7 milles de l'arrivée

Vous aimerez aussi

Brenton Tarrant, un suprémaciste blanc de 28 ans, avait abattu 50 personnes âgées de 3 à 77 ans et blessé des dizaines de personnes.
recueillement Attentat de Christchurch : des Néo-Zélandaises s'affichent avec le voile islamique en hommage aux victimes
voile Transat Jacques Vabre : Jérémie Beyou avec Christopher Pratt
Mardi, une jeune femme a diffusé, sur Twitter, une vidéo dans laquelle elle explique s'être vue refuser sa candidature parce qu'elle était voilée.
Société Discrimination pour port du voile : La responsable d’un magasin mise à pied

Ailleurs sur le web

Derniers articles