Affaire Zahia : Ribéry a l'entier soutien du Bayern

Franck Ribéry of Bayern Munich takes a break during a match in Guangzhou, south China's Guangdong province on July 26, 2012. Bayern Munich beat Wolfsburg 2-1. AFP PHOTO/ STR[AFP] Franck Ribéry of Bayern Munich takes a break during a match in Guangzhou, south China's Guangdong province on July 26, 2012. Bayern Munich beat Wolfsburg 2-1. AFP PHOTO/ STR[AFP]

Le milieu offensif international du Bayern Munich, Franck Ribéry, bénéficie du soutien entier de son club, a assuré le directeur sportif du Bayern, Matthias Sammer, mercredi alors que le Français va être jugé pour "sollicitation de prostituée mineure".

"Bien sûr que nous nous occupons (de cette affaire). On ne peut pas passer à côté d'un tel sujet", a souligné Matthias Sammer. "Nous avons une responsabilité vis-à-vis du joueur et nous allons lui signaler que nous sommes à ses côtés et qu'il bénéficie de notre meilleur soutien", a-t-il ajouté, interrogé par l'agence sportive SID.

Un juge d'instruction parisien a décidé mardi que Franck Ribéry, qui évolue au Bayern depuis 2007, et une autre star du football français Karim Benzema allaient être jugés en correctionnelle deux ans après la révélation de "l'affaire Zahia".

Au cours d'une enquête sur des prostituées fréquentant un bar parisien, Zahia D. avait affirmé aux policiers avoir eu des relations tarifées avec des footballeurs, notamment Franck Ribéry, en 2009, et Karim Benzema, en 2008, alors qu'elle était encore mineure. Cette "escort girl" avait ensuite assuré que les joueurs ignoraient à l'époque qu'elle n'avait pas 18 ans.

Le fait de solliciter des relations sexuelles avec une prostituée mineure est passible de trois ans de prison et de 45.000 euros d'amende. Mais il revient à l'accusation de prouver que le client savait que la prostituée était mineure.

Contactée mardi par l'AFP, l'avocate de Franck Ribéry, Me Sophie Bottai, s'était dite étonnée par la décision du juge.

Vous aimerez aussi

Enquête Détenu frappé au tribunal de Paris : le policier mis en examen
Le procureur spécial chargé de l'enquête sur une ingérence du Kremlin dans la présidentielle américaine de 2016 a inculpé douze agents du renseignement russe pour avoir piraté les ordinateurs du parti démocrate pendant la campagne [Alex Edelman / AFP/Archives]
Enquête Etats-Unis : 12 agents russes inculpés pour le piratage du parti démocrate en 2016
Enquête Royaume-Uni : la police annonce avoir retrouvé «une petite bouteille» contenant du Novitchok

Ailleurs sur le web

Derniers articles