Amical France-Uruguay : une nouvelle aventure commence

Didier Deschamps étrenne mercredi ses habits de sélectionneur de l'équipe de France lors d'un amical contre au redoutable Uruguay, qui doit éclairer sur ses intentions et ses choix futurs à trois semaines du début de la campagne qualificative pour le Mondial-2014.[AFP] Didier Deschamps étrenne mercredi ses habits de sélectionneur de l'équipe de France lors d'un amical contre au redoutable Uruguay, qui doit éclairer sur ses intentions et ses choix futurs à trois semaines du début de la campagne qualificative pour le Mondial-2014.[AFP]

Didier Deschamps étrenne mercredi ses habits de sélectionneur de l'équipe de France lors d'un amical contre la redoutable Uruguay, qui doit éclairer sur ses intentions et ses choix futurs à trois semaines du début de la campagne qualificative pour le Mondial-2014.

Comme Blanc, Deschamps sera attendu sur deux points: le redressement sportif et celui de l'image, encore écornée à l'Euro malgré une place de quart de finaliste conforme aux attentes et aux objectifs. Avec les non-convocations de Ben Arfa et de Mvila, qui s'ajoutent aux suspensions infligées à Nasri (3 matches) et Ménez (1 match) par la FFF, et l'établissement de "règles de vie" au sein du groupe, le sélectionneur a déjà marqué son territoire.

Reste à soigner l'aspect sportif. Deschamps optera-t-il pour la rupture ou la continuité? L'ancien entraîneur de Marseille ne s'interdit rien même si la colonne vertébrale de son équipe devrait être composée des cadres de l'ère Blanc (Lloris, Cabaye, à court de forme et pas retenu cette fois ci, Ribéry, Benzema).

Tout est ouvert sur les autres postes et le match contre l'Uruguay pourrait permettre de voir à l'oeuvre certains des futurs piliers de "DD", à commencer par Mavuba, incarnation du joueur-modèle aussi bien sur qu'en dehors des terrains.

A l'heure où "l'exemplarité" est devenu le maître-mot chez les Bleus, le capitaine de Lille répond parfaitement au portrait-robot. A lui de saisir cette fois sa chance et de renouer à 28 ans le fil d'une carrière internationale interrompue le 28 mars 2007 après seulement 6 sélections.

La défense sera également à surveiller de très près. Deschamps a indiqué lundi "ne pas du tout être sûr que la charnière de mercredi évoluera contre la Finlande".

Mais sans Mexès et Rami, dépassés à l'Euro, et après le forfait de Koscielny (mollet), Sakho et Yanga Mbiwa auront l'occasion de marquer des points, même si la Celeste sera privée de ses deux leaders d'attaque, Suarez et Cavani, et ne pourra s'appuyer devant que sur Forlan, désormais exilé au Brésil (Internacional Porto Alegre).

Il faudra aussi guetter l'association entre Benzema et Giroud qui devrait être testée au coup d'envoi, selon la mise en place tactique de mardi. Contrairement à Blanc, plutôt hésitant à aligner les deux joueurs côte à côte, Deschamps aimerait voir le Madrilène et le néo-Gunner évoluer ensemble. Histoire d'avoir plusieurs cordes à son arc avant d'aborder un mois de septembre décisif.

Compositions probables des équipes de France et d'Uruguay avant leur match amical mercredi (21h00) au Havre, au stade Océane:

France: Lloris (cap.) - Debuchy, Yanga Mbiwa, Sakho, Evra - Valbuena, Mavuba, Gonalons, Ribéry - Benzema, Giroud

Sélectionneur: Didier Deschamps

Uruguay: Muslera - Lugano (cap.), M. Pereira, Godin, Victorino - Perez, A. Pereira, Gargano, Rodriguez - Forlan, Abreu.

Sélectionneur: Oscar Washington Tabarez

Arbitre: Daniele Orsato (ITA)

 

Et sur DirectMatin.fr :

Premier match avec les Bleus : Blanc avait perdu, Jacquet avait gagné

Une attaque Giroud-Benzema pour débuter contre l'Uruguay

Vous aimerez aussi

Le capitaine du Liverpool FC, Steven Gerrard (à gauche), quitte Anfield Road à Liverpool après la cérémonie du souvenir pour le 25e anniversaire de la tragédie de Hillsborough le 15 avril 2014 [Paul Ellis / AFP]
foot Il y a 25 ans, la tragédie d'Hillsborough
L'attaquant français Nicolas Anelka retourne sur le banc après avoir été remplacé par un coéquipier alors qu'il évoluait à West Bromwich Albion, ici contre  Everton, le 20 janvier 2014 au stade des Hawthorns [ / AFP/Archives]
foot Brésil : en attendant "Godot" Anelka
L'attaquant de la Juventus Sebastian Giovinco communie avec les fans après avoir marqué un but contre l'Udinese, le 14 avril 2014 au stade Friuli à Udine [ / AFP]
foot La Juventus sans pitié contre Udinese 3-1

Ailleurs sur le web

Derniers articles