Hand : l'entraîneur de Montpellier "étonné que cela sorte dans cette semaine médiatique"

Les joueurs de Montpellier le 26 septembre 2012 à Flensbourg, dans le Nord de l'Allemagne, où le champion de France débute jeudi sa campagne en Ligue des champions de handball. [Benjamin Nolte / AFP] Les joueurs de Montpellier le 26 septembre 2012 à Flensbourg, dans le Nord de l'Allemagne, où le champion de France débute jeudi sa campagne en Ligue des champions de handball. [Benjamin Nolte / AFP]

Patrice Canayer, l'entraîneur de Montpellier, a affirmé mercredi qu'aucun joueur n'avait été entendu par les enquêteurs dans l'affaire de soupçons de match truqué et que tous étaient "surpris" qu'elle sorte la semaine la plus médiatique du handball français.

"A ce jour, les joueurs n'ont pas été entendus par des enquêteurs", a affirmé Canayer lors d'un point-presse effectué après la séance d'entrainement préparative à la confrontation jeudi avec Flensbourg, premier match de la Ligue des champions.

Il a confirmé avoir été entendu "la semaine dernière", ce dont il a parlé à ses joueurs lors d'une réunion lundi en fin de matinée "pour leur expliquer les tenants et les aboutissants" et dire qu'ils seraient eux aussi "vraisemblablement entendus dans les semaines à venir".

Le coach a regretté que des noms aient été "jetés en pâture" et que ne soit pas respectée la présomption d'innocence "valable pour tout le monde et aussi pour les sportifs de haut niveau".

"Je suis moi-même très étonné que cette affaire sorte comme ça dans une semaine certainement la plus médiatique du handball français, a-t-il ajouté, concédant qu'il s'agit d'une "épreuve difficile à gérer mais on essaye de le faire du mieux possible".

Les soupçons portent sur le match perdu (31-28) le 12 mai par Montpellier, alors assuré de remporter son 13e titre de champion de France en 15 saisons, dans la salle des Bretons de Cesson-Sévigné, à l'époque 8e au classement.

"Si devais avoir des doutes chaque fois qu'on fait une mi-temps difficile, j'en aurai souvent (...) De là à en faire un match arrangé, il y a beaucoup d'écart. J'ai été déçu de la performance mais rien ne m'a choqué", a-t-il assuré.

Le président de Montpellier Agglomération Handball (MAHB), Rémy Levy a indiqué mercredi que le club allait se constituer partie civile dans l'enquête, soulignant que tous les joueurs savent qu'il leur est interdit de participer à des paris.

Vous aimerez aussi

Ligue des champions France 98 : Michel Platini admet une «petite magouille» avant la finale France - Brésil
Nikola Karabatic et son frère Luka Karabatic à leur arrivée le 24 novembre 2016 au palais de justice de Montpellier [PASCAL GUYOT / AFP/Archives]
Nikola Karabatic 40.000 euros d'amende requis contre les Karabatic
Pourquoi dit-on Pourquoi dit-on parfois que les dés sont «pipés» ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles