Soupçons de match truqué: le club se porte partie civile

MAHB Plusieurs joueurs et certains de leurs proches seraient impliqués.[CARMEN JASPERSEN / DPA / AFP]

Une instruction judiciaire est en cours à Montpellier à propos d'un match de première division de handball remporté en mai par Cesson devant le Champion de France Montpellier (31-28).

Après une enquête préliminaire ouverte en mai sur la base d'une plainte de la Française des Jeux (FDJ), portant sur des "paris anormaux" avec "des montants quatre ou cinq fois supérieurs à ce qu'on pouvait attendre" pour un tel match et des gains de plusieurs dizaines de milliers d'euros, c'est désormais une information judiciaire qui est en cours à Montpellier. Le web tombe de haut : réactions sur Twitter.

Selon France 3 Languedoc-Roussillon5 000 euros ont été joués sur le match contre Cesson Sévigné pour une défaite de Montpellier. Ces paris, posés en Bretagne, en région parisienne et dans la région de Montpellier, auraient rapporté 200.000 euros à 10 personnes, dont des femmes et concubines de joueurs du club héraultais.

Des joueurs de l'équipe montpelliéraine, dont certains sont aussi des pilliers de l'équipe de France, mais aussi des proches de certains de ces joueurs devraient être convoqués par les enquêteurs. 

 

Le président et l'entraîneur déjà entendus

Le jour du match, Montpellier était déjà assuré d'être champion de France. Mais l'équipe était diminué ce jour-là par l'absence de cinq joueurs majeurs (Nikola et Luka Karabatic, Mladen Bojinovic, Vid Kavticnik et Samuel Honrubia, tous blessés). Du coup, en mai dernier, le résultat ne constituait pas une sensation en soi.

Dès mardi soir, le président du club (MAHB), Rémy Lévy, a réuni une cellule de crise. Ce matin il indiquait au Midi Libre avoir été entendu par la police dans le cadre de l'enquête, ainsi que Patrice Canayer, l'entraîneur général. Il se disait alors décidé à "défendre l'honneur du club" et tentait de protéger ses joueurs cités par la presse : ils "bénéficient de la présomption d'innocence. On verra bien ce que l'enquête établira (...) On verra la réalité de ces affirmations, des paris, de l'identité des personnes qui seraient intervenues".

 

Le club, partie civile

En tout début d'après-midi, dans un communiqué, le président du MAHB a annoncé que le club allait se constituer partie civile : "devant le grave préjudice qui lui est occasionné, ainsi qu'à l'ensemble de ses salariés, partenaires, bénévoles et supporteurs, le MAHB va prochainement se constituer partie civile dans le cadre de l'information ouverte ou à ouvrir" dans cette affaire.

Dans le même communiqué, Rémy Lévy prend soin d'indiquer que "tous les joueurs du club sont bien sûr au courant de la réglementation sur les paris sportifs et sur la stricte interdiction qui leur est faite d'y participer, de quelque manière que ce soit." Avant d'ajouter sentencieux : "les conclusions en seront donc tirées par le club en fonction du résultat de cette procédure à venir".

 

Et toujours sur DirectMatin.fr

Match truqué : Twitter tombe de haut

Onesta et Karabatic démontent un plateau TV

Vous aimerez aussi

L'attaquant de Montpellier Andy Delort (d) buteur lors de la victoire sur Bordeaux 2-0 en 10e journée de L1 [SYLVAIN THOMAS / afp/AFP]
Football Ligue 1 : Montpellier confirme et stoppe Bordeaux
Toulon accueille La Rochelle en clôture de cette journée.
Rugby 8e journée de Top 14 : à quelle heure et sur quelle chaine ?
Rugby 2e journée de Champions Cup (clubs français) : à quelle heure et sur quelle chaîne ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles