Giro : la quatrième de Cavendish

Mark Cavendish célèbre sa victoire sur la 12e étape du Giro, le 16 mai 2013 à Trévise [Luk Benies / AFP] Mark Cavendish célèbre sa victoire sur la 12e étape du Giro, le 16 mai 2013 à Trévise [Luk Benies / AFP]

Le Britannique Mark Cavendish (Omega Pharma) s'est imposé pour la quatrième fois depuis le départ du Giro, vendredi, à Cherasco (nord-ouest), où il a enlevé au sprint la 13e étape.

L'Italien Vincenzo Nibali (Astana) a conservé le maillot rose de leader à la veille de l'entrée en haute montagne.

Cavendish, le plus rapide déjà la veille à Trévise, a conduit un sprint long pour devancer l'Italien Giacomo Nizzolo et le Slovène Luka Mezgec.

L'Australien Brett Lancaster a pris la quatrième place devant l'Italien Elia Viviani, dont les coéquipiers ont mené le train dans le dernier kilomètre.

Dans cette étape, la plus longue de l'épreuve (254 km), une échappée de sept coureurs (Boem, Bak, Lastras, Ermeti, Ludvigsson, Andrioto, Hondo) a ouvert la course dès le 21e kilomètre. Le petit groupe a porté son avance jusqu'à près de 14 minutes (Km 70) avant que les équipiers de Mark Cavendish et de Matt Goss ne réduisent l'écart à moins de 2 minutes à 60 kilomètres de l'arrivée.

L'Espagnol Pablo Lastras, qui a insisté avec le Danois Lars Bak et l'Italien Nicola Boem, a été repris au seuil des 15 derniers kilomètres par un groupe de contre-attaque.

Dans le final, très animé sous un ciel enfin clément, l'Italien Giampaolo Caruso est parvenu à se dégager du groupe de tête à 6,5 kilomètres de l'arrivée. Mais il a été repris aux 1500 mètres, victime de l'interminable ligne droite (4 km) menant à Cherasco.

Cavendish, qui fêtera mardi prochain son 28e anniversaire, a enlevé son 14e succès dans le Giro, en cinq participations depuis 2008. Il compte aussi à son palmarès 23 étapes du Tour et 3 de la Vuelta.

Samedi, le Giro arrive en haute altitude dans la 14e étape longue de 168 kilomètres entre Cervere et Bardonecchia. La ligne est installée à Jafferau, au bout d'une montée très pentue de 7,3 kilomètres (à 9 %), où le champion belge Eddy Merckx s'était imposé lors de la précédente arrivée en 1972.

Vous aimerez aussi

Azerbaïdjan Jeux Européens : quels sports sur quelle chaîne ?
Julian Alaphilippe Alaphilippe, la perle du cyclisme français
cyclisme Paris-Roubaix : la SNCF porte plainte contre X après le franchissement d’un passage à niveau

Ailleurs sur le web

Derniers articles