Athlétisme : James au top

Le prodige grenadin Kirani James le 16 mai 2013 à Shanghai [Peter Parks / AFP] Le prodige grenadin Kirani James le 16 mai 2013 à Shanghai [Peter Parks / AFP]

La 2e étape de la Ligue de diamant a consacré samedi le prodige grenadin de 20 ans Kirani James, impressionnant sur 400 m, tandis que la Russe Yelena Isinbayeva, vainqueur à la perche, et l'Américain Aries Merritt, blessé sur 110 m haies, ont connu des fortunes diverses.

Et si la jeunesse prenait le pouvoir ? A l'image de Kirani James, une nouvelle génération semble en passe de prendre sa destinée en mains.

C'est d'ores et déjà une certitude pour James, sacré champion du monde en 2011 et champion olympique en 2012.

La facilité avec laquelle il a déposé dans la dernière ligne droite l'Américain LaShawn Merritt, champion olympique 2008 de bientôt 27 ans, a de quoi laisser pantois.

En 44 sec 02, il explose de sept dixièmes sa propre MPM réalisée quelques semaines plus tôt !

Heureusement, il reste encore quelques glorieux anciens pour se rappeler au bon souvenir de tous.

C'est le cas de la tsarine de la perche, Yelena Isinbayeva. Pour sa rentrée, et alors que les Mondiaux de Moscou à domicile (10-18 août) seront le dernier gros objectif de sa carrière, la Russe n'a pas eu à forcer son talent pour s'imposer.

Elle n'a franchi qu'une seule barre, à 4,70 m au deuxième essai, mais c'était la bonne puisque ses concurrentes n'ont pas su aller aussi haut.

Une petite alerte toutefois: après deux échecs à 4,85 m, Isinbayeva a préféré renoncer, se massant un tendon d'Achille récalcitrant.

Rien à voir cependant avec la grosse alerte connue par l'Américain Aries Merritt sur 110 m haies.

A peine le premier obstacle arrivait que le recordman du monde et champion olympique de la discipline était contraint de lever le pied, apparemment touché musculairement.

Pas de quoi décontenancer son compatriote Jason Richardson, vainqueur sans souci en 13.23.

La pluie et le fort vent qui ont troublé le meeting de Shanghai ne sont peut-être pas étrangers non plus à la blessure de la sprinteuse américaine Carmelita Jeter.

Jeter s'est effondrée (quadriceps) au moment de franchir la ligne, 3e en 11.08, loin derrière la fusée jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, MPM en 10.93.

La double championne olympique du 100 m signe ainsi une performance de choix, ce qui n'est pas le cas de l'Américain Justin Gatlin (31 ans), battu par le Jamaïcain de 23 ans Warren Weir (20.18 contre 20.21) sur 200 m.

En tout, neuf MPM ont été réalisées avec également la Colombienne Caterine Ibarguen au triple saut (14,69 m), la Tchèque Zuzana Hejnova sur 400 m haies (53.79), le Chinois Jinzhe Li à la longueur (8,34 m), le Finlandais Tero Pitkamaki au javelot (87,60 m), la Burundaise Francine Niyonsaba sur 800 m (2:00.33), et l'Ethiopienne Genzebe Dibaba sur 5000 m (14:45.92) qui a terrassé sa compatriote championne olympique Meseret Defar.

Enfin, le 3000 m steeple a consacré l'arrivée d'un nouveau talent kényan, Conseslus Kipruto, 18 ans. Champion du monde cadet 2011, junior 2012, Kipruto a dominé la référence Paul Koech pour le premier steeple de référence de la saison (8:01.16, MPM).

Vous aimerez aussi

Usain Bolt félicité par ses coéquipiers après l'un de ses deux buts avec les Central Coast Mariners contre South West United, le 12 octobre 2018 [PETER PARKS / AFP]
sports Football : Usain Bolt marque un doublé pour sa première titularisation
Athlétisme Une statue pour Peter Norman, l'Australien présent sur le podium Black Power en 1968
Athlétisme Renaud Lavillenie s'est marié

Ailleurs sur le web

Derniers articles