ProA: Nanterre, la folie continue en demi-finale aller

Ballon de basket. [Joe Klamar / AFP/Archives] Ballon de basket. [Joe Klamar / AFP/Archives]

Nanterre, petit Poucet du basket français, a créé une nouvelle sensation en allant s'imposer 84-81 sur le parquet du champion en titre, Chalon, lundi en demi-finale aller du Championnat de France de ProA.

Après ce nouveau coup d'éclat, une semaine après avoir avalé Gravelines, le premier de la saison régulière, en quarts, Nanterre est à une victoire d'une qualification pour la finale, un exploit inimaginable.

Les Franciliens auront une première balle de match mercredi soir dans leur minuscule Palais des sports, tellement petit que le cahier des charges de la Ligue nationale les empêcherait d'y accueillir la finale !

En cas de défaite, l'avant-dernier budget de ProA aurait encore une occasion de réussir l'impossible, vendredi en match d'appui qui aurait lieu à Chalon, une perspective qui n'a rien pour rassurer les champions en titre.

Lundi, Nanterre est en effet venu s'imposer pour la troisième fois de suite après ses succès lors des deux dernières saisons régulières.

Chalon n'a pourtant pas grand-chose à se reprocher et a réalisé un match très correct dans le sillage de ses leaders, Sheldon Williams (20 points) et Blake Schilb (19 pts).

Au bout d'un match superbe d'intensité et de suspense, Kevin Houston a même eu le panier de l'égalisation en main, son tir ripant sur le cercle.

Mais Nanterre a encore réussi des merveilles, à l'image de son ailier américain David Lighty, auteur d'un match énorme (25 points, 6 rebonds, 5 passes), notamment dans le dernier quart-temps.

Ramenée dans le match par les "triplés" de Stephen Brun dans le troisième quart, la JSF a tenu tout le match avec une adresse à trois points exceptionnelle (14 sur 21) avant de faire preuve d'une maîtrise étonnante sur la fin.

"On a encore fait le match parfait", a résumé Stephen Brun après ce nouveau coup d'Etat qui met la ProA en ébullition.

Vous aimerez aussi

La vedette de l'Olympiakos Vasilis Spanoulis saute pour marquer un lay-up face au Panathinaïkos dans le derby d'Athènes pour le compte de l'Euroligue, le 10 avril 2014 dans la salle de la Paix et de l'Amitié [ / AFP/Archives]
basket Basket: Retrouvailles entre l'Olympiakos et le Real en Euroligue
Paul George, des Indiana Pacers, contre les Chicago Bulls en NBA le 24 mars 2014 à Chicago [Jonathan Daniel / AFP/Archives]
basket NBA : Indiana assuré d'être premier à l'Est, Memphis dernier ticket à l'Ouest
Lance Stephenson des Indiana Pacers lors d'un match de NBA, en février 2014 [Andy Lyons / Getty/AFP/Archives]
NBA Indiana pour la 1ère place, les Knicks pour l'honneur

Ailleurs sur le web

Derniers articles