Ligue 1 : course à l'Europe et adieux d'Ancelotti

L'entraîneur du PSG Carlo Ancelotti avant le match de Ligue des champions contre le FC Porto, le 3 décembre 2012, à Saint-Germain-en-Laye, près de Paris [Franck Fife / AFP/Archives] L'entraîneur du PSG Carlo Ancelotti avant le match de Ligue des champions contre le FC Porto, le 3 décembre 2012, à Saint-Germain-en-Laye, près de Paris [Franck Fife / AFP/Archives]

La 38e et dernière journée de Ligue 1, marquée dimanche par les adieux de Carlo Ancelotti au Paris SG, permettra de distribuer le dernier accessit pour la Ligue des champions et de dévoiler l'identité du malheureux qui accompagnera Brest et Nancy en Ligue 2.

LYON, TROIS POINTS C'EST TOUT

L'attaquant lyonnais Yassine Benzia (d), au duel avec le Niçois  Thimothée Kolodziejczak (g), en championnat, le 19 mai 2013, au stade du Ray, à Nice [Jean Christophe Magnenet / AFP]
Photo
ci-dessus
L'attaquant lyonnais Yassine Benzia (d), au duel avec le Niçois Thimothée Kolodziejczak (g), en championnat, le 19 mai 2013, au stade du Ray, à Nice
 

L'OL (3e) ne peut pas s'offrir le luxe de calculer et devra absolument l'emporter contre Rennes pour s'éviter toute mauvaise surprise, quel que soit le résultat de Saint-Etienne (4e) à Lille (5e), car la différence de buts des Verts, qui ne comptent que deux points de retard, est largement supérieure à celle des Lyonnais. Après un an de purgatoire en Europa League, l'enjeu est crucial pour le club de Jean-Michel Aulas, qui aurait bien besoin des 20 millions d'euros de la Ligue des champions pour redresser des comptes dans le rouge. Si Lyon parvient à ses fins, Saint-Etienne pourra toujours se consoler avec son billet pour l'Europa League, obtenu grâce à sa victoire en Coupe de la Ligue. La place qualificative pour la C3 par le biais du championnat se jouerait alors entre Lille et Nice (6e), qui affronte Ajaccio en Corse.

QUI ACCOMPAGNERA BREST ET NANCY EN L2?

Troyes, 18e avec trois longueurs de retard sur Sochaux, 17e, est la formation la plus menacée. Mais les hommes de Jean-Marc Furlan veulent croire au miracle à Valenciennes après trois victoires d'affilée. D'autant que Sochaux n'aura pas la partie facile à Bastia. Ajaccio (16e à égalité avec Sochaux) doit également se méfier de la réception de Nice même si sa différence de buts devrait le préserver. Evian/Thonon (15e), qui s'offrira une répétition générale de la finale de la Coupe de France à Bordeaux, a semble-t-il fait le plus dur en venant à bout de Valenciennes lors de la 37e journée.

LA DER D'ANCELOTTI

Déjà sacré depuis deux semaines, le PSG va expédier les affaires courantes à Lorient. Ce déplacement prend toutefois une résonance particulière depuis l'annonce par Carlo Ancelotti de sa volonté de quitter le club et de rejoindre le Real Madrid. L'issue du bras de fer engagé avec les dirigeants parisiens laisse peu de place au doute et le match au Moustoir devrait être le dernier du technicien italien sur un banc de L1 après un an et demi à Paris. Les joueurs du PSG, qui n'ont cessé de proclamer leur attachement à leur entraîneur, voudront peut-être lui réserver un beau cadeau d'adieu en forme d'ultime succès et battre dans le même temps le record du nombre de points inscrit par le club sur une saison (avec la victoire à 3 points). Paris se rendra en tout cas en Bretagne sans Jérémy Ménez, blessé, et sans son capitaine Thiago Silva, déjà parti au Brésil en prévision de la prochaine Coupe des Confédérations.

Le programme

Dimanche:

(21h00) Ajaccio - Nice

Bastia - Sochaux

Bordeaux - Evian TG

Brest - Nancy

Lille - Saint-Etienne

Lorient - Paris Saint-Germain

Lyon - Rennes

Marseille - Reims

Toulouse - Montpellier

Valenciennes - Troyes

Vous aimerez aussi

Le capitaine du Liverpool FC, Steven Gerrard (à gauche), quitte Anfield Road à Liverpool après la cérémonie du souvenir pour le 25e anniversaire de la tragédie de Hillsborough le 15 avril 2014 [Paul Ellis / AFP]
foot Il y a 25 ans, la tragédie d'Hillsborough
L'attaquant français Nicolas Anelka retourne sur le banc après avoir été remplacé par un coéquipier alors qu'il évoluait à West Bromwich Albion, ici contre  Everton, le 20 janvier 2014 au stade des Hawthorns [ / AFP/Archives]
foot Brésil : en attendant "Godot" Anelka
L'attaquant de la Juventus Sebastian Giovinco communie avec les fans après avoir marqué un but contre l'Udinese, le 14 avril 2014 au stade Friuli à Udine [ / AFP]
foot La Juventus sans pitié contre Udinese 3-1

Ailleurs sur le web

Derniers articles