NBA : San Antonio se rapproche de la finale

Le pivot des San Antonio Spurs Tim Duncan exulte après avoir marqué contre Memphis, le 25 mai 2013 à Memphis [Kevin C. Cox / AFP/Getty Images] Le pivot des San Antonio Spurs Tim Duncan exulte après avoir marqué contre Memphis, le 25 mai 2013 à Memphis [Kevin C. Cox / AFP/Getty Images]

Les Spurs de San Antonio, grâce à un Tim Duncan une nouvelle fois décisif, ont fait un pas supplémentaire vers la finale de la NBA avec une nouvelle victoire dans les prolongations à Memphis (104-93 a.p.) qui leur permet de mener 3 à 0 face aux Grizzlies.

La mission devient pratiquement impossible pour Memphis, qui recevra de nouveau San Antonio lundi mais n'a plus aucun droit à l'erreur après trois défaites.

Le vainqueur affrontera en finale celui de la Conférence Est opposant Miami, le tenant du titre, à Indiana. Les deux équipes sont à égalité 1 partout.

Malgré leur bilan sans faute, les Spurs ont souffert pour enlever ce troisième succès, le deuxième d'affilée acquis dans les prolongations après celui de mardi (93-89 a.p.).

Portés par Mike Conley (20 pts), Mark Gasol (16 pts, 14 rebonds) et Zach Randolph (14 pts 15 rebonds), Memphis a compté jusqu'à 18 points d'avance après "l'une des plus mauvaises entames que j'ai jamais vues", selon les mots de l'entraîneur des Texans, Greg Popovich.

Passé un premier quart temps catastrophique (5 paniers manqués d'affilée, 5 interceptions), San Antonio, guidé par un Tony Parker (26 pts, 5 passes décisives) en forme et aidé par les 19 points de Manu Ginobili, a refait son retard sans jamais réussir à se détacher jusqu'à la fin du temps règlementaire (86-86).

Comme mardi, le vétéran Tim Duncan a emporté la décision dans la prolongation en inscrivant cinq points d'affilée. "Il a été énorme l'autre soir et il l'a encore été ce soir. Il ressent la responsabilité de nous porter dans ces situations et il l'a encore fait", s'est réjoui l'entraîneur des Spurs, Greg Popovich.

Les Spurs tenteront d'abréger la série lundi, toujours sur le parquet de Memphis, pour atteindre leur première finale de NBA depuis 2007, année de leur dernier sacre.

Vous aimerez aussi

La vedette de l'Olympiakos Vasilis Spanoulis saute pour marquer un lay-up face au Panathinaïkos dans le derby d'Athènes pour le compte de l'Euroligue, le 10 avril 2014 dans la salle de la Paix et de l'Amitié [ / AFP/Archives]
basket Basket: Retrouvailles entre l'Olympiakos et le Real en Euroligue
Paul George, des Indiana Pacers, contre les Chicago Bulls en NBA le 24 mars 2014 à Chicago [Jonathan Daniel / AFP/Archives]
basket NBA : Indiana assuré d'être premier à l'Est, Memphis dernier ticket à l'Ouest
Lance Stephenson des Indiana Pacers lors d'un match de NBA, en février 2014 [Andy Lyons / Getty/AFP/Archives]
NBA Indiana pour la 1ère place, les Knicks pour l'honneur

Ailleurs sur le web

Derniers articles