Nadal au 3e tour, Federer en huitièmes

L'Espagnol Rafael Nadal le 31 mai 2013 à Roland-Garros lors de son match contre le Slovaque Martin Klizan L'Espagnol Rafael Nadal le 31 mai 2013 à Roland-Garros lors de son match contre le Slovaque Martin Klizan [Martin Bureau / AFP/Archives]

Roger Federer a battu son record de vitesse pour rejoindre les huitièmes de finale à Roland-Garros où Rafael Nadal, en difficulté et en retard, a pesté contre la "mauvaise" programmation vendredi.

Tombée drue jeudi mais heureusement au repos vendredi, la pluie ne s'est pas contentée d'importuner le public et les joueurs. Elle a également semé la pagaille dans un tournoi où tout le monde n'est pas logé à la même enseigne.

Federer, qui joue avec un jour d'avance sur Nadal, a ainsi pu échapper aux averses depuis le début de la quinzaine, et le Suisse, souverain, en a profité pour atteindre dès vendredi les huitièmes de finale.

Mieux: en battant le Français Julien Benneteau 6-3, 6-4, 7-5 dans une parfaite sérénité, il a passé les trois premiers tours en ne concédant que 23 jeux, son record en quinze participations.

Nadal, lui, n'est qualifié que pour le troisième tour, qu'il disputera samedi face à l'Italien Fabio Fognini, vingt-quatre heures seulement après avoir peiné 4-6, 6-3, 6-3, 6-3 face au Slovaque Martin Klizan.

Poignée de main entre le Français Julien Benneteau et Roger Federer à l'issue du match remporté par le Suisse, le 31 mai 2013 à Roland-Garros [Patrick Kovarik / AFP]
Photo
ci-dessus
Poignée de main entre le Français Julien Benneteau et Roger Federer à l'issue du match remporté par le Suisse, le 31 mai 2013 à Roland-Garros
 

Programmée en troisième position après un simple dames et un simple messieurs jeudi sur le court Suzanne-Lenglen, la partie n'avait jamais pu commencer, à cause du retard accumulé lors d'une journée très pluvieuse.

Ce qui a provoqué la fureur du septuple vainqueur de Roland-Garros: il a déploré que Fognini, son futur adversaire, n'ait eu à attendre qu'un simple dames avant sa partie, qu'il a donc pu commencer et terminer dès jeudi.

"Ce n'est pas juste. Aujourd'hui j'ai passé presque trois heures sur le court alors que mon adversaire regardait tranquillement la télévision. Les organisateurs ont pris la mauvaise décision", a accusé Nadal, l'oeil noir.

"Comme argument, ils m'ont dit que Fognini avait un double à jouer avec Rosol. C'est une blague, dans ce cas je m'inscris aussi dans le double pour avoir la priorité", a ajouté le Majorquin, regrettant à l'avance d'arriver sur le terrain samedi "plus fatigué" que son adversaire italien.

Federer: "la chance ou non"

Déjà bousculé par Daniel Brands au premier tour, Nadal était d'autant plus remonté qu'il venait de perdre, pour la première fois en neuf participations, un set dans chacun de ses deux premiers tours à Paris.

"Ce n'est pas facile de jouer le premier tour et d'avoir ensuite trois jours +off+. C'est comme si on recommençait à zéro. Surtout que je n'ai pratiquement pas pu m'entraîner avec ce temps", a expliqué Nadal, handicapé aussi par les conditions humides qui rendent son lift en coup droit moins mordant.

Car contrairement à ce qu'on pourrait croire, ces conditions sont plutôt à l'avantage de Federer, comme le Suisse l'a prouvé dans le passé sur la terre battue le plus souvent très lourde de Hambourg.

La Russe Maria Sharapova après sa victoire au 2e tour de Roland-Garros le 31 mai 2013 contre la Canadienne Eugenie Bouchard [Patrick Kovarik / AFP]
Photo
ci-dessus
La Russe Maria Sharapova après sa victoire au 2e tour de Roland-Garros le 31 mai 2013 contre la Canadienne Eugenie Bouchard
 

A Paris aussi, le Suisse se porte comme un charme, même si l'opposition a été modeste, puisqu'il a commencé par deux qualifiés éblouis devant le maître avant de poursuivre vendredi contre un Benneteau tracassé par une pubalgie.

"On voyait bien qu'il était handicapé. Ce n'était pas le Benneteau que j'ai l'habitude de rencontrer et ce n'était du coup pas le test auquel je m'attendais", a commenté Federer. Il a décroché au passage sa 57e victoire à Roland-Garros pour s'approcher à une unité du record de Guillermo Vilas et Nicola Pietrangeli, que Rafael Nadal piste également de très près.

Quant à la programmation, le Suisse, à qui on apprenait les propos de Nadal, a déclaré, flegmatique: "parfois tu as de la chance, parfois non."

Pour le reste, le début de journée a été conforme à la logique, avec les victoires de Maria Sharapova, Marion Bartoli et Richard Gasquet, qui avaient comme Nadal un tour à rattraper, et celles, pour les huitièmes de finale, de Serena Williams et David Ferrer.

Résultats de la 6e journée du tournoi de Roland-Garros, deuxième levée du Grand Chelem de tennis, disputée vendredi à Paris:

Simple messieurs (3e tour):

David Ferrer (ESP/N.4) bat Feliciano Lopez (ESP) 6-1, 7-5, 6-4

Roger Federer (SUI/N.2) bat Julien Benneteau (FRA/N.30) 6-3, 6-4, 7-5

Viktor Troicki (SRB) bat Marin Cilic (CRO/N.10) 7-6 (14/12), 6-4, 7-5

Simple messieurs (2e tour):

Rafael Nadal (ESP/N.3) bat Martin Klizan (SVK) 4-6, 6-3, 6-3, 6-3

Tommy Haas (GER/N.12) bat Jack Sock (USA) 7-6 (7/3), 6-2, 7-5

Mikhail Youzhny (RUS/N.29) bat Federico Del Bonis (ARG) 6-3, 6-7 (5/7), 7-5, 6-4

Jerzy Janowicz (POL/N.21) bat Robin Haase (NED) 6-4, 4-6, 6-4, 6-3

Nikolay Davydenko (RUS) bat Denis Istomin (UZB) 6-4, 7-5, 6-2

Richard Gasquet (FRA/N.7) bat Michal Przysiezny (POL) 6-3, 6-3, 6-0

John Isner (USA/N.19) bat Ryan Harrison (USA) 5-7, 6-7 (7/9), 6-3, 6-1, 8-6

Stanislas Wawrinka (SUI/N.9) bat Horacio Zeballos (ARG) 6-2, 7-6 (7/2), 6-4

Janko Tipsarevic (SRB/N.8) bat Fernando Verdasco (ESP) 7-6 (7/3), 6-1, 3-6, 5-7, 8-6

Simple dames (3e tour):

Serena Williams (USA/N.1) bat Sorana Cirstea (ROM/N.26) 6-0, 6-2

Sara Errani (ITA/N.5) bat Sabine Lisicki (GER/N.32) 6-0, 6-4

Simple dames (2e tour):

Maria Kirilenko (RUS/N.12) bat Ashleigh Barty (AUS) 6-3, 6-1

Marion Bartoli (FRA/N.13) bat Mariana Duque (COL) 7-6 (7/5), 7-5

Maria Sharapova (RUS/N.2) bat Eugénie Bouchard (CAN) 6-2, 6-4

Francesca Schiavone (ITA) bat Kirsten Flipkens (BEL/N.21) 6-1, 4-6, 6-3

Vous aimerez aussi

Le Serbe Novak Djokovic sert face à l'Espagnol Albert Montanes au tournoi de Monte-Carlo le 15 avril 2014 [Valery Hache / AFP]
tennis Tennis: Novak Djokovic en huitièmes au pas de course à Monte-Carlo
Jo-Wilfried Tsonga au 2e tour de l'Open de Monte-Carlo contre l'Allemand Philipp Kohlschreiber le 15 avril 2014 à Monaco [Valery Hache / AFP]
tennis Monte-Carlo : Tsonga, Benneteau et Llodra passent
Le court des Princes au tournoi de Monte-Carlo le 14 avril 2014  [Valery Hache / AFP]
tennis Tennis: Llodra sort Janowicz, Simon sorti par Gabashvili à Monte-Carlo

Ailleurs sur le web

Derniers articles