Nadal en huitièmes de finale à Roland

L'Espagnol Rafael Nadal contre l'Italien Fabio Fognini le 1er juin 2013 à Roland Garros à Paris [Kenzo Tribouillard / AFP] L'Espagnol Rafael Nadal contre l'Italien Fabio Fognini le 1er juin 2013 à Roland Garros à Paris [Kenzo Tribouillard / AFP]

Comme depuis le début du tournoi, Rafael Nadal a encore été bousculé samedi à Roland-Garros, mais il a fini par prendre le dessus sur l'Italien Fabio Fognini en trois sets 7-6 (7/5), 6-4, 6-4, pour se qualifier pour les huitièmes de finale.

Contrairement aux deux premiers tours, où il avait perdu à chaque fois un set, l'Espagnol a réussi à ne pas en concéder cette fois-ci. Le score ne rend pourtant pas justice à Fognini, dont le dilettantisme est souvent exaspérant, mais qui, pendant un set et demi, a été le meilleur joueur sur le court.

L'Italien a cependant singulièrement manqué de rigueur. Sans ses 33 fautes directes au premier set, un chiffre exorbitant, il aurait probablement remporté cette manche, Nadal étant alors aux abonnés absents (3 coups droits réussis seulement).

Avec un tennis tantôt flamboyant, tantôt calamiteux, Fognini, 29e mondial, a pris deux fois le service du Majorquin dans ce premier set, pour mener 3-2, puis 6-5. Mais il a saccagé son dernier jeu de service, avec deux fautes directes et une amortie raté.

Fidèle à ses habitudes, Nadal s'est montré suffisamment solide pour s'offrir le tie-break. L'Italien, avec son fabuleux revers, a continué à poser d'énormes problèmes à la tête de série N.3, mais c'est Nadal qui a breaké le premier à 3-2 dans le deuxième set.

Fognini a eu plusieurs opportunités de revenir avec trois balles de break à 4-5, en vain. Nadal a ensuite véritablement repris le jeu à son compte pour s'envoler en menant 5-1 dans la troisième manche.

Mais le fantasque Fognini n'avait pas envie de faire sur un tel score ses adieux à un public Roland-Garros qui l'a chaleureusement soutenu. Il est revenu à 5-4, mais Nadal a serré les boulons à temps pour éviter toute désagréable surprise.

"C'est un fantastique joueur, et quand il joue agressif, il est difficile à stopper", a déclaré l'Espagnol au sujet de son adversaire. "Il s'est beaucoup amélioré ces derniers mois. C'est un bon ami et il est très agréable à voir jouer."

Vous aimerez aussi

Le Serbe Novak Djokovic sert face à l'Espagnol Albert Montanes au tournoi de Monte-Carlo le 15 avril 2014 [Valery Hache / AFP]
tennis Tennis: Novak Djokovic en huitièmes au pas de course à Monte-Carlo
Jo-Wilfried Tsonga au 2e tour de l'Open de Monte-Carlo contre l'Allemand Philipp Kohlschreiber le 15 avril 2014 à Monaco [Valery Hache / AFP]
tennis Monte-Carlo : Tsonga, Benneteau et Llodra passent
Le court des Princes au tournoi de Monte-Carlo le 14 avril 2014  [Valery Hache / AFP]
tennis Tennis: Llodra sort Janowicz, Simon sorti par Gabashvili à Monte-Carlo

Ailleurs sur le web

Derniers articles